A l'affiche

L’Agenda cinéma de la semaine du 29 novembre

L’Agenda cinéma de la semaine du 29 novembre

29 novembre 2017 | PAR Sarah Reiffers

Thriller, drame, amour, famille…il y en a pour tous les goûts cette semaine au cinéma. Toute La Culture vous aide à faire votre choix.

Coco, de Lee Unkrich

Les studios Disney-Pixar nous offrent leur nouveau long métrage d’animation (lire notre critique) à temps pour les fêtes. Ils nous entraînent dans un voyage féérique au Mexique pendant le Día de los Muertos et aux côtés de Miguel, jeune garçon passionné de musique qui se retrouve coincé dans le Pays des Morts. Pour faire le plein de poésie et d’émotions.

La Villa, de Robert Guédiguian

Après Au Fil d’Ariane (2013) et Une Histoire de Fou (2014), Robert Guédiguian revient avec La Villa. Il y retrouve son actrice fétiche Ariane Ascaride pour ce drame familial sous le soleil hivernal de Marseille. Ou quand deux frères et une sœur se rassemblent autour de leur père vieillissant et mettent à l’épreuve les idéaux qu’il leur a transmis.

Plonger, de Mélanie Laurent

Mélanie Laurent retourne à la réalisation avec Plonger, adapté du roman éponyme de Christophe Ono-Dit-Biot. Elle y met en scène César (Gilles Lellouche) et Paz (María Valverde), pour une histoire d’amour touchant à de nombreux thèmes comme l’art, la grossesse, ou encore l’écologie.

The Long Excuse, de Miwa Nishikawa

Avec The Long Excuse, la réalisatrice japonaise Miwa Nishikawa s’attaque aux thèmes du deuil et des inégalités sociales. Elle y met en scène deux hommes issus de deux classes sociales différentes, confrontés à la mort de leur femme dans un accident de car. Un récit d’apprentissage de la compassion (lire notre critique).

Le bonhomme de neige, de Tomas Alfredson

Après Morse ou encore La taupe, Tomas Alfredson revient avec un nouveau thriller servi par un casting quatre étoiles: Michael Fassbender, Rebecca Ferguson, Charlotte Gainsbourg ou encore J.K. Simmons. Fassbender est Harry Hole, un détective chargé d’enquêter sur une dizaine de victimes avant la tombée des prochaines neiges. Suspens et mystère en plein milieu de l’hiver.


Retrospective Max Ophuls

Du 29 novembre au 31 décembre, la Cinémathèque propose une rétrospective sur le cinéaste Max Ophuls. L’occasion de (re)découvrir les films de ce réalisateur prolifique, qui sut trancher avec la tradition Hollywoodienne. La Ronde, Les désemparés, Madame de…, Lola Montès, Lettre d’une inconnue et bien d’autres encore seront à voir et revoir sur grand écran. La Cinémathèque propose également une conférence pour en apprendre un peu plus sur l’homme. Pour plus d’information, cliquez ici.

Visuels: affiches officielles

 

Le trop plein déjà vide de Mårten Spångberg à la Ménagerie de Verre
Les anges de John Zorn sont passés au New Morning avec Jazz’n Klezmer [Live-Report]
Sarah Reiffers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *