A l'affiche
[Critique/ Classique] « Blue Collar » de Paul Schrader, une plongée dans l’enfer des syndicats

[Critique/ Classique] « Blue Collar » de Paul Schrader, une plongée dans l’enfer des syndicats

04 octobre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Rythmé par la musique de Captain Beefheart et porté par Harvey Keitel et Richard Pryor, Blue Collar (1978) est le premier film à la réalisation de Paul Schrader. Une plongée paranoïaque dans le monde ouvrier américain des années 1970 qui ressort en salles distribué par Splendor Films, le 8 octobre.

[rating=4]

A Detroit, trois ouvriers lassés de la mauvaise foi et de la corruption de leur syndicat, trois ouvriers pères de famille (Richard Pryor, Yaphet Kotto et Harvey Keitel) décident de le cambrioler. Deux d’entre eux sont noirs, le troisième blanc originaire d’Europe de l’Est et ils apprennent tous qu’il ne vaut mieux pas essayer de filouter une institution-machine qui ne recule devant aucune violence pour asseoir son hégémonie à vitrine sociale.

Alors que Paul Schrader est surtout connu pour ses scénarios (Taxi driver, entre autres), ce premier film en tant que réalisateur prouve que sa manière d’aborder le réalisme social à l’écran est très efficace. Avec trois acteurs parfaitement choisis, et qui incarnent subtilement les recomposition ratées des discriminations raciales après la victoire du Civil Right Movement, Blue Collar est une plongée en apnée dans un monde du travail brut, cynique et où les puissants brouillent toute conscience de classe. Un classique à redécouvrir.

Blue Collar de Paul Schrader, avec Richard Pryor, Yaphet Kotto et Harvey Keitel), USA, 1978, 114 min. Splendor films. Ressortie sur les écrans le 8 octobre 2014.

visuel : image du film (c) splendor films

« Les nouveaux créateurs à Paris » aux Guides du Chêne
[Critique] « Bodybuilder » : Roschdy Zem propose une chronique familiale réussie dans le milieu du culturisme
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *