A l'affiche
Agenda cinéma de la semaine du 29 janvier

Agenda cinéma de la semaine du 29 janvier

29 janvier 2020 | PAR Zoé David Rigot

Au cinéma en festival, et au cinéma au cinéma, il y a des choses formidables ! Une super-comédie, des documentaires et du cinéma jeune public à s’en lécher les babines, eh bien, on ne va pas s’ennuyer.

 

AU CINÉMA EN FESTIVAL…

Lav Diaz au festival Hors Pistes

Dans le cadre du festival Hors Pistes au Centre Pompidou, le cinéaste philippin Lav Diaz présentera ses films à l’issue desquels une discussion sera organisée. Une très belle occasion d’aller voir l’exposition, de réfléchir, de s’ouvrir et de voir du cinéma documentaire ou de fiction en compagnie de son réalisateur. Avec Diaz, on suit plusieurs personnages, dont le poète Benjamin Agusan, dans les paysages et les villages dévastés de Bicol, au sud de l’île de Luçon, au lendemain du passage du typhon Durian en 2006 avec Death in the land of Encontos; les trajectoires et variations de Joachim, emprisonné à tort alors que le véritable assassin, Fabian, un étudiant en droit, est en liberté avec Norte, la fin de l’histoire; ou alors on peut découvrir le réalisme magique dans un petit village côtier avec From What is Before. Une masterclasse avec Lav Diaz est aussi organisé le 30 janvier.

Attention, entrée gratuite dans les limites des places disponibles !

Du 29 au 31 janvier, heures variables, au Centre Pompidou. Plus d’informations ici.

 

C’est toujours le Festival La vie est un songe, les journées cinématographiques de Saint-Denis !

15 jours de festival qui invitent chacun à explorer la distance entre rêve et réalité ! En effet, les Journées Cinématographiques partent cette année sur la trace des grands rêveurs. C’est une belle manière de s’interroger sur le monde d’hier, d’aujourd’hui et de demain, de se perdre dans l’imaginaire et le réel que de regarder des films ! De David Lynch à Tarkovski, des ciné-concerts et masterclass avec Arnaud et Jean-Marie Larrieu ou Dominique Vidal, des rencontres d’auteurs-trices et de réalisteurs-trices – dont une rencontre avec Bulle Ogier et Anne Diatkine pour leur livre J’ai oublié – et même la possibilité de tenter l’expérience de la réalité virtuelle…  « De l’onirisme à ses territoires mitoyens, la frontière sera trouble entre vies réelles et vies virtuelles » lors de ce festival. Un programme délicieux qui donne envie de se laisser surprendre !

OU ? Cinéma L’Écran, Place du Caquet, 93200, Saint-Denis. Mais aussi au cinéma L’Étoile, au cinéma Le Studio, et à l’Espace 1789.
QUAND ? Du 24 janvier au 8 février 2020.

Programme et précisions ici.

 

ET AU CINÉMA…

Jojo Rabbit de Taika Waititi

Le dernier Taika Waititi enfin au cinéma ! On va rire !

Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde bascule tout à fait lorsqu’il découvre que sa mère (Scarlett Johansson) cache une petite juive dans le grenier… Avec l’aide de son grand ami Adolf Hitler (Taika Waititi lui-même), il va devoir remettre son nationalisme en question !

 

 

Botero de Don Millar

Botero est l’artiste le plus exposé au monde, son style est aisément reconnaissable. Mais derrière le peintre, quel personnage, quelle vie ? Simplement Fernando Botero, âgé de 86 ans. Nous suivons le peintre autodidacte inconnu de la province de Medellin en 1932, qui se propulse au sommet du monde de l’art… une occasion d’encore mieux le redécouvrir.
 

 

Revenir de Jessica Palud

Thomas revient dans la ferme dans laquelle il est né. Son frère est mort, sa mère se meurt, et rien n’a jamais été possible avec son père. Un film triste et difficile, tendu de sentiments torturés… car maintenant, à la ferme, il y a son neveu de six ans et Mona, sa mère incandescente.
 

 

C’est Assez Bien D’Être Fou, d’Antoine Page

Zoo Project, street artiste, et Antoine, le réalisateur, se lancent dans un voyage de plusieurs mois jusqu’aux confins de la Sibérie. Au fil des pannes du camion et des rencontres avec les habitants s’improvise une aventure qui les mènera des montagnes des Carpates au port de Vladivostok. Un road-movie artistique qui respire, raconté en dessins et vidéo, à aller voir en famille !
 

 

L’Odyssée de Choum de Julien Bisaro, Sonja Rohleder et Carol Freeman

Choum la petite chouette sort de son oeuf, une tempête éclate et la pousse hors de son nid. Mais elle n’est pas seule, elle remarque qu’à ses côtés, il y a un autre oeuf ! Elle ne l’abandonnera pas. Elle part alors à la recherche d’une maman, mais ce n’est pas facile, car une chouette ne peut pas avoir une maman crocodile ! Contre vents et marées, à travers une nature extraordinaire et poétique, elle part à l’aventure. C’est tendre, et ça ne dure que 38 minutes ! Une occasion d’emmener les plus petits au cinéma.

 

 

Bonne semaine culturelle !

 

Visuels :

Image d’en-tête : ©Lav Diaz pour le Centre Pompidou

Lav Diaz : ©Lav Diaz pour le Centre Pompidou

Botero : All creative commons, faces by Botero.

 

Premier(s)pas : Nawal et Abou Lagraa se mobilisent contre la précarité des danseurs
« The Day », Lucinda Childs en prête-nom au Théâtre de la Ville
Zoé David Rigot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *