Arts
Vernissages de la semaine du 23 janvier

Vernissages de la semaine du 23 janvier

23 janvier 2013 | PAR Sandra Bernard

Petit radoucissement des températures, serait-ce un signe que c’est le moment de se rendre aux vernissages de la semaine ? Parmi la multitude de vernissages annoncés, toutelaculture vous propose une petite sélection très éclectique mais toujours aussi pointue.

23 janvier :

Ce soir, de 19h à 20h30, la Galerie Thaddaeus Ropac propose une nouvelle exposition David Salle/Francis Picabia, qui se veut un dialogue fort entre les nouvelles peintures de l’artiste américain et une sélection d’oeuvres de Picabia (1879-1953). Face aux oeuvres de Picabia que l’on ne présente plus, celles de David Salle cherchent au travers de ces collisions de motifs à dégager une émotion, une manière de libérer son regard, donnant au tableau sa pleine autonomie. Galerie THADDAEUS ROPAC, 7, rue Debelleyme, 75003 Paris, exposition David Salle/Francis Picabia, Vernissage le 23 janvier de 19h à 20h30.


24 janvier :

Demain, un grand vernissage est au programme :
La Galerie Baudouin Lebon débutera une exposition photographique haute en couleur intitulée Christian Courrèges, « Swenkas ». Christian Courrèges s’est spécialisé dans le portrait d’individus appartenant à des groupes constitués et parfois plus informels. Le photographe s’est cette fois intéressé aux Swenkas, des travailleurs  zoulous qui participent  à des compétions d’un genre particulier. Chaque fin de semaine, ils paradent dans des concours d’élégance où ils défilent tour à tour  dans une chorégraphie toute personnelle, où chacun  affiche son style, sa  gestuelle particulière et  son sens de la pose. Ils sont jugés sur  leur tenue de grande marque ou taillée sur mesure, sur l’attention portée aux détails et sur l’attrait de leur présentation. Galerie Baudouin Lebon, Carreau du Temple, 8 rue Charles-François Dupuis 75003 Paris. Vernissage de l’exposition Christian Courrèges, « Swenkas » de 18h à 21h.

Le 26 janvier :

Samedi nous réserve pas moins de quatre vernissages de haute volée.
La galerie Les Filles du Calvaire lancent une exposition de peinture consacrée aux oeuvres de Merlin James : Merlin James « Painting ». Ces dernières années, il a produit un nouveau genre de peintures conçues sur des supports semi-transparents et dont les cadres font partie intégrante de l’oeuvre. Artiste mouvant, ses profondes et incessantes recherches  sur la nature même de la peinture continuent de surgir au travers de l’usage récurrent de motifs abstraits, architecturaux, topographiques, voire érotiques. Les images qui en résultent fonctionnent autant comme une expérimentation esthétique qu’ils constituent en parallèle un récit poétique de l’expérience humaine. Galerie Les Filles du Calvaire 17, rue des Filles du Calvaire, 75003 Paris. Exposition Merlin James « Painting »vernissage le samedi 26 janvier de 15h à 21h.
Le même jour, la galerie Gagosian Gallery inaugure également une exposition photographique du couple Inez & Vinoodh. Partenaires de vie et de travail depuis 25 ans,  il ont été parmi les premiers photographes à exploiter tout le potentiel de la manipulation digitale pour dresser le portrait de la condition humaine. Alliant le beau au bizarre, l’élégant à l’extrême, le classique à la provocation, leurs images avant-gardistes dépeignent l’identité humaine comme un cadavre exquis. Ils ont dernièrement collaboré avec Lady Gaga dont plusieurs portraits (parfois méconnaissables) seront présentés à cette occasion. Galerie Gagosian Gallery, 4 rue de Ponthieu, 75008 Paris. Exposition  Inez & Vinoodh du 24 janvier au 09 mars 2013, vernissage en présence des artistes le samedi, 26 janvier de 18h00 à 20h00.

Si vous préférez les expositions collectives, la galerie GB Agency a ce qu’il vous faut avec sa nouvelle exposition Inventing a future. Cette exposition de groupe (Nikhil Chopra, Ryan Gander, Beatrice Gibson, Július Koller / Roman Ondák, Jirí Kovanda, Deimantas Narkevicius, Yann Sérandour) est inspirée par une citation de Jiri Kovanda utilisée dans un de ses collages nommé La fin de l’utopie :  » L’euphorie est terminée. Regardons les choses repartir. » Cette injonction pourrait ressembler à une déclaration d’une sorte de désillusion. Toutes les pièces présentées dans l’exposition possèdent une ambiguïté: l’annonce d’un éventuel échec ou à la fin d’une époque, ils créent néanmoins un nouveau champ de possibilités. Exposition Inventing a future à la Galerie GB Agency, 18, rue des 4 Fils, 75003 Paris.


Enfin, toujours à la même date, la galerie Marian Godman convie ses visiteurs au vernissage de l’exposition Mind Breath and Beat Drawings de Julie Mehretu. L’exposition est constituée de quinze dessins sur papier et onze sur toile, tous réalisés au graphite noir. Sont également présentées pour la première fois une série de cinq eaux-fortes ainsi qu’une peinture à l’encre et graphite sur toile. Mind Breath and Beat Drawings permet de suivre le fil du processus créatif de Julie Mehretu en proposant des œuvres sur papier qui développent un lexique personnel et spontané, genèse de ses œuvres sur toile en grand format qui ont fait sa renommée. Galerie Marian Godman, 79 Rue Du Temple 75003 Paris, vernissage de l’exposition Mind Breath and Beat Drawings de Julie Mehretu de 18 à 20h.

 Visuels : affiche des galeries

Vicelow en concert gratuit au 104 jeudi 24 janvier
Défilé Chanel : un clin d’oeil au mariage et à l’adoption pour tous
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *