Arts

Pierre Seghers : Poésie, la vie entière, très belle exposition au musée du Montparnasse

19 juillet 2011 | PAR Coline Crance

Avec  » Pierre Seghers,  Poésie , la vie entière », le musée du Montparnasse salue le pouvoir des mots et ouvre ses portes aux compagnons de la poésie d’hier , d’aujourd’hui et de demain. Avec Max Jacob, nous savions que la littérature est  » une arme chargée de futur »,  à travers le parcours et la poésie de Seghers c’est tout un univers fort et généreux, parfois terrible échos du génie visionnaire de Max Jacob qui s’ouvre au visiteur.

Pierre Seghers est l’un des éditeurs de poésie les plus célèbre du XXème siècle. Editeur, mais aussi poète, parolier, essayiste, scénariste, il consacra sa vie entière à la poésie sous toutes ses formes.  L’exposition se cristallise autour de  cinq grandes thématiques.  Sa passion du livre , il l’a doit  à un artisan de génie le typographe, Louis Jou. Il dira à son propos  » il y a des hommes qui nous donnent tout, on ne s’en rend pas forcément compte , mais c’est la vie qui nous l’apprend. »

En 1938, il fonde les Editions de la Tour  et publie son premier recueil, Bonne Espérance. La guerre éclate, précipitant alors le jeune poète vers son destin. Il entre en resistance , et crée à Nîmes la revue P.C, Poète casqué dont le premier abonné ne fut rien d’autre qu’Aragon. Peu à peu la résistance s’organise, et Pierre Seghers crée Poésie 40, sorte d’Internationale de la poésie, endeuillée depuis 1936 par la mort de Lorca, qui rallie tous les poètes engagés dans la Résistance. Au cours de l’exposition, les lettres, les poèmes et la revue sont exposés. Le spectateur fasciné se perdra alors dans cet univers de mots et de luttes où l’entrechoquement des sons et de sens ne restent pas moins l’une des peintures les plus éclatantes et saisissantes de la ferveur du combat. Le magnifique tableau de Fernand Léger illustrant le poème  » Liberté » de Eluard, éclaire cette période sombre et flamboyante.

Après la fin de la guerre, l’édition paraît comme le prolongement naturel de sa revue clandestine. Mais c’est un coup de génie éditoriale qui bouleverse la structure même de son entreprise. Pierre Seghers à l’idée de sortir la collection  » poète d’aujourd’hui’, dont le premier volume est consacré à Eluard, ayant pour vocation de rendre la poésie accessible au plus grand nombre. Pari réussi avec plus de 280 titres que le visiteur peut observer en vitrine. Pierre Seghers infatiguable ouvre d’autres collections et publie des auteurs étrangers, inconnus , français … André Frénaud, Edmond Jabès, Fernando Pessoa, William Carlos William entre aux côtés du grand Blaise Cendrars, Jean Cocteau ou encore Aragon. Curieux , il ouvre même une collection consacré au cinéma  » Cinéma d’Aujourd’hui », aux philosophes et aux savants  » savants de tous les temps » et aux musiciens et aussi à la chanson  » Poésie et chanson ».

Passionné, il entretient une grande correspondance avec les artistes et leur oeuvre, celle d’hier et de demain. Toujours inspiré par une oeuvre de grande qualité, il allie son parcours d’éditeur à celui d’artiste et s’entretient ou rend hommage aux grands poètes de tous les temps.  Il consacre d’ailleurs dix ans de sa vie à reprendre l’oeuvre de trois poètes perses de génie, Omar Khayyam, Saâdi, Hafiz qu’il publie dans trois livres d’art.

Infatiguable pellerin, il consacre aussi une partie de sa vie à aller intéresser et porter la poésie dans les collèges, les lycées et à travers d’innombrables conférences … Il crée le festival de poésie de la ville de Paris qu’il dirige dans les années 1980 puis  la Maison de la poésie de la Ville de Paris dont il dirige la revue jusqu’à sa mort en 1987.

A travers ce parcours d’art et de vie, cette expositin appelle à entendre et à poursuivre ce chant profond que Pierre Seghers n’a cessé de défendre tout le long de sa vie.

Infos pratiques

Lettre à Lise (label cinq7), vidéo
Jazz in Marciac 2011 : l’année des rencontres
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *