Arts
Pénétrez les beautés de Jean-Luc Verna

Pénétrez les beautés de Jean-Luc Verna

29 avril 2014 | PAR Bérénice Clerc

Jean-Luc Verna est un artiste éclateur de réel, il sublime le monde, le revisite, un rêve permanent griffé dans le quotidien. Chez lui tout est art, Flammarion publie sa première monographie « Les roches Noires » et lève le voile sur certaines œuvres encore inconnues.

 1977236_1477186789170878_1419077548_n

Jean-Luc Verna traverse le monde, sa vie, son corps, ses dessins, ses photos, ses films forment un tout, l’infiniment petit se mêle à l’infini grandeur, la beauté comme phare.

Une souffrance lointaine, une déchirure, des cicatrices, les traces d’un passé trouble pour certains, noble pour d’autres, Jean-Luc Verna ose se risquer à l’art, il ne prend pas de posture, il ne cherche pas de place, il ne se crée pas un personnage, il est.

Flammarion offre une monographie passionnante, une plongée sans compromis dans l’univers plastique de Jean-Luc Verna. Ses dessins forment la plus grande partie de son œuvre, souvent noir, des corps transformés, coupés, en disparition. Les fards viennent adoucir, lisser, embellir les dessins comme le corps de l’artiste lui même. Tatoué, percé, sculpté comme une statue grec, Jean-Luc Verna fait de son corps un choix, il décide de sa beauté, le transforme, le maquille, le couvre d’étoiles comme pour libérer la magie. Jean-Luc Verna peut faire peur aux idiots, il ne se cache pas, il ose, s’affranchit du genre, des sociétés dévastatrices d’humains.

11.09

Jean-Luc Verna refuse d’être inoffensif, son art bouscule, ses dessins troublent à dessein, des furies, des personnages comme en rêve, sexués, sensuels à l’animalité puissante.

La sexualité est présente, l’Amour partout, la violence parfois, l’œuvre de Jean-Luc Verna bouleverse, donne envie de la suivre.

Le livre rassemble plus de deux cents œuvres à voir absolument à la galerie Air de Paris, ou dans les musées pour sentir la vibration de ses dessins, installations, sculptures, chorégraphies, musiques…

Visuels : (c) Jean-Luc Verna

Jean-Luc Verna touche par sa poésie, sa douceur, ses doutes, sa réinterprétation de la vie, son énergie permanente, ses questionnements multiples, sa passion du travail, seul pour les dessins, à plusieurs pour les spectacles dansés ou chantés.

Auguste au Grand Palais, le pari de la monumentalité
[Critique] 3X3D, Pêra, Greenaway et Godard utilisent la 3D pour fêter Guimaraes
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture