Marché de l'art

Nouvelle édition du guide Hazan de l’art contemporain

Nouvelle édition du guide Hazan de l’art contemporain

25 octobre 2018 | PAR Géraldine Bretault

Alors que les dessous du marché de l’art défraient régulièrement la chronique, fragilisant toujours davantage les rapports  complexes qu’entretient le public avec l’art contemporain, Roxana Azimi fait partie de ses infatigables défenseurs, qui œuvrent pour sa diffusion et sa meilleure compréhension. Nécessairement subjectif, son guide a sans doute pour principale vertu de s’adresser autant au néophyte qu’au connaisseur, puisqu’on le sait, l’information est le nerf de la guerre…

[rating=4]

Cofondatrice du Quotidien de l’art, et journaliste pour Le Monde, Roxana Azimi est une des plumes légitimes dans ce domaine. Curieux et amateurs attendaient donc la nouvelle mouture de son guide de l’art contemporain.

Ils ne seront pas déçus : en préambule, après « Que collectionner », l’édition s’enrichit des portraits de quatre collectionneurs. Non pas les Pinault, Arnault et consorts, mais des collectionneurs comme vous et moi, réaffirmant la volonté d’accessibilité de l’ouvrage.

Parmi les précieuses pages pratiques en fin d’ouvrage, à l’heure où l’attractivité de notre capitale sur la scène de l’art contemporain ne cesse de se réaffirmer, le panorama géographique s’élargit et va faire un tour en Bretagne, à Lille, dans le Grand Est, à Lyon… Turin fait également son entrée.

Quant aux artistes représentés, il faut louer l’éclectisme affiché par l’auteure, qui présente aussi bien des artistes conceptuels comme Dor Guez, qui vit et travaille à Jérusalem, que des artistes textiles qui ont le vent en poupe, comme Sara Ouhaddou.

Un regret toutefois, au lieu de conserver une double page par artiste comme l’an passé, certaines notices ont été réduites et compilées sans visuels. Certes, plus de noms d’artistes y figurent, mais cinq lignes sont sans doute bien insuffisantes pour résumer les pratiques souvent variées des artistes contemporains. Espérons que le succès sera au rendez-vous et que l’édition 2019 nous reviendra avec plus de pages encore !

Le guide Hazan de l’art contemporain, Roxana Azimi, éd. Hazan, 392 p., 25€

© Visuel de couverture
@ doubles pages intérieures

A la Philharmonie de Paris, l’Orchestre national de Lettonie invite à un inspirant voyage boréal
Entretien avec Célimène Daudet pour le Haiti Piano Project
Géraldine Bretault
Diplômée de l'École du Louvre en histoire de l'art et en muséologie, Géraldine Bretault est conférencière, traductrice et rédactrice dans le secteur culturel, collaboratrice régulière de l'ICOM, des Rencontres d'Arles, de la revue de design Etapes. Membre de l'Association des traducteurs littéraires de France et du Syndicat de la critique de théâtre, musique et danse, elle a rejoint l'aventure de Toute La Culture en 2011, autour des rubriques Danse, Expos et Littérature. Elle a par ailleurs séjourné à Milan (2000) et à New York (2001, 2009-2011), où elle officiait en tant que Docent au Museum of Arts and Design et au New Museum of Contemporary Art.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *