Marché de l'art

663 oeuvres de l’artiste Foujita données à la ville de Reims

663 oeuvres de l’artiste Foujita données à la ville de Reims

25 mars 2013 | PAR Camille Hispard

Le musée des Beaux-Arts de Reims consacrera d’ici 2018 une salle entière à l’artiste franco-japonais aux talents pluridisciplinaires.

C’est un véritable évènement pour la ville de Reims. Une donation de 663 oeuvres de l’artiste Foujita estimées tout de même à 1,7 million d’euros. Elle sera composée de 15 peintures, 4 vitraux, 7 verreries, 9 céramiques et plus de 600 œuvres graphiques. L’Atelier de Soutine étant une des toiles phares de cette collection.

Tsuguharu Léonard Foujita n’est pas un artiste lambda dans cette ville qui est déjà dépositaire d’une dizaine de ses oeuvres. C’est en visitant la basilique Saint-Rémi à Reims que Foujita fut frappé par la foi et décida de se convertir au christianisme. C’est là aussi qu’il sera baptisé sous le nom de Léonard, le 14 octobre 1959. Il y fait également construire la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix dans laquelle on retrouve bon nombre de fresques,vitraux et sculptures de l’artiste. C’est d’ailleurs dans cette chapelle qu’il est inhumé aux côtés de son épouse Kimiyo. Foujita entretient donc une relation toute particulière avec Reims qui devient désormais la ville possédant le plus grand fonds européen du peintre. « C’est l’aboutissement d’un long travail avec la dizaine d’héritiers indirects qui se sont entendus pour respecter la volonté du maître japonais qui  souhaitait que ses oeuvres soient rassemblées en un même lieu », explique Serge Pugeault, adjoint à la culture de la mairie de Reims.

Une donation impressionnante qui donne naissance à cette salle de 240m² qui sera réservée à l’artiste courant 2018. Du peintre novateur au dessinateur pieux en passant par le personnage mondain des années folles, Foujita est un artiste multiple et complexe. Son oeuvre est un voyage d’une grande richesse que nous aurons la chance de pouvoir admirer prochainement au musée des Beaux-Arts de Reims.

Visuel (c) : Photos Wikipédia.

Annulation de la saison 2013 de Koh Lanta
Un opéra de Badinter « ratifié » par l’Opéra de Lyon
Camille Hispard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *