Arts

L’exposition Monumenta reviendra en 2014 avec les artistes russes Kabakov

L’exposition Monumenta reviendra en 2014 avec les artistes russes Kabakov

04 décembre 2012 | PAR Marie Pichereau

L’exposition Monumenta, a été, pour des raisons budgétaires ajournée pour l’année 2013. Les artistes contemporains réinvestiront le lieu mythique en 2014.

Monumenta est une exposition d’art contemporain qui se tient depuis 2007, dans la nef du Grand Palais à Paris. Elle est organisée à l’initiative du ministère de la Culture et de la communication (Aurélie Filipetti) et co-produite par le CNAP, centre national des arts plastiques ainsi que par la Réunion des musées nationaux- Grand Palais. Le but étant d’inviter un artiste contemporain de renom, en lui demandant d’investir les 35000 m2 de la nef du Grand Palais. L’exposition du fait de la superficie du lieu, est gigantesque d’où l’intitulé « Monumenta ».

Après une période de vide durant 2013, ce concept emblématique sera confié en 2014 à un duo d’artistes conceptuels russes : Ilya et Emilia Kabakobv. Avec des travaux centrés sur l’Union Soviétique, les artistes se sont attachés à ne pas dépeindre cette nation comme un projet socialiste battu par les économies occidentales, mais plutôt comme un projet utopique parmi beaucoup d’autres, capitalisme inclus. Entre peintures, dessins et installations, le duo délivre un message artistique qui met en lumière la raison de l’échec de différents projets (public, privé, important ou insignifiant) en le reliant au potentiel autoritaire du pouvoir. Emilia Kabakov devient également, la première femme artiste à se voir confier Monumenta.

La cinquième édition de « Monumenta » aura donc bien lieu en 2014, malgré les vives critiques des différents milieux culturels, qui dénoncent l’absence d’une édition en 2013. Le commissaire d’exposition sera Jean-Hubert Martin, actuel commissaire de l’exposition Dali au centre Georges Pompidou. L’installation prévue par le duo sera baptisée « Gorod » (traduit en français par Cité) elle évoquera « les grandes visions du progrès, de la science et de l’élévation de l’homme, qui ont pu conduire au bord du désastre ». Ils succéderont ainsi à Richard Serra, Boltanski et Daniel Buren.

Crédits: Pichereau Marie, Exposition 2008, Richard Serra.

L’ex rédacteur en chef de France 3, Michel Naudy, retrouvé mort
Anna Karénine de Joe Wright, un chef d’oeuvre
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *