Medias

L’ex rédacteur en chef de France 3, Michel Naudy, retrouvé mort

L’ex rédacteur en chef de France 3, Michel Naudy, retrouvé mort

04 décembre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Michel Naudy était un journaliste, engagé à gauche,  de 60 ans. Il vivait en Ariège où il a été retrouvé, inanimé dimanche soir. Il se serait suicidé d’après les propos de la gendarmerie.

Il avait claqué la porte de la profession en 1995. Celui qui avait été l’un des fondateurs de la revue Politis avait également dirigé la rédaction de France 2. Dans un communiqué poignant le SNJ-CGT ne laisse aucun doute sur la façon dont Michel Naudy a mis fin à ses jours : « Notre camarade, notre ami, Michel Naudy a mis fin à ses jours d’une balle dans la tête. (…)On n’entendra plus la voix teintée d’accent de son Ariège natale ; on ne verra plus la moustache indignée de ses accès de fureur contre les adeptes du consensus mou dans la profession ou fustigeant les dérives de la gauche néo-libérale »

Il était un militant communiste, depuis toujours. Il s’était présenté en 2007  dans la circonscription de Pamiers-Saint-Girons.

Le SNJ-CGT accuse un système qui a abandonné  l’homme :  « Durant toutes ces années, malgré sa grande honnêteté intellectuelle, sa rigueur, quelques-uns en interne et en externe, ne lui pardonneront jamais ses engagements de journaliste-citoyen. Il sera débarqué de son poste, trouvera refuge à France 3 Île-de-France avant qu’une nouvelle fois son magazine « Droit de regard » ne soit censuré en mai 1995, pour avoir exprimé une critique sur la couverture par France 2 du second tour de l’élection présidentielle. C’en était trop, Michel démissionnait de ses responsabilités. Depuis, voilà plus de quinze ans, il attendait que la direction de France 3, puis de France Télévisions, honore son contrat de travail. Il avait postulé à différents postes de moindre responsabilité en commission paritaire. La dernière fois pour occuper le poste vacant de chef du service politique, qu’il devait une nouvelle fois se voir refuser au prétexte selon un cadre de la rédaction nationale, qu’il « n’y avait pas besoin d’un Brétécher à la rédaction » ! »

Visuel (c) Capture d’écran recherche google images

 

 

Les sorties ciné de la semaine du 5 décembre
L’exposition Monumenta reviendra en 2014 avec les artistes russes Kabakov
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

6 thoughts on “L’ex rédacteur en chef de France 3, Michel Naudy, retrouvé mort”

Commentaire(s)

  • le passant

    Je ne connais de Michel Naudy que le journaliste qu’il fut à l’Humanité et à FR3, et j’ai peine à croire que cet homme ait été « interdit professionnel » des chaines publiques de télévision d’un pays qui se déverse en leçons de démocratie à l’endroit du reste du monde. Sa mort violente est un analyseur de la violence de cette société envers ceux de ses membres qui ont la tentation de rester debout face à un système qui travaille à l’uniformisation.
    Michel Naudy mérite une première place au panthéon des hommes d’honneur! Il n’aura pas renié ses engagements.

    décembre 5, 2012 at 7 h 38 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *