Arts

Les 4 finalistes du Prix Marcel Duchamp 2013

Les 4 finalistes du Prix Marcel Duchamp 2013

15 février 2013 | PAR Yaël Hirsch

Qui
succédera au couple href= »http://toutelaculture.com/2012/10/daniel-dewar-et-gregory-gicquel-prix-marcel-duchamp-2012/ »>Daniel
Dewar et Gergory Gicquel (Galerie Loevenbruck) lors du
vote du jury pendant la FIAC de l’automne prochain ? Distinction
d’art contemporain la plus prestigieuse, le prix Marcel Duchamp
octroie à son ou ses lauréat 3 mois d’exposition au Centre Pompidou
et la coquette somme de 35 000 euros. Les 4 finalistes de l’édition
2013 ont été désignés chez Artcurial par l’ADIAF (Association pour
la Diffusion Internationale de l’Art Français), le 7 février
dernier.

Les 4 finalistes de cette 13èmé édition
du prix Marcel Duchamp sont :
L’artiste belge
d’origine syrienne href= »http://xippas.com/fr/i/artiste/farah_atassi »
target= »_blank »>Farah
ATASSI
, représentée par la
Galerie Xippas. Née à Bruxelles de parents syriens, Farah Atassi
appartient à la jeune génération de peintres français. Diplômée de
l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, évoluant
entre abstraction et figuration, elle peint des pièces d’habitation
vides, des «lieux de transition» : salles d’attente, bureaux,
cuisines vides, ou foyers de travailleurs, lieux publics ou privés
que l’on n’occupe qu’un laps de temps. Ses intérieurs dépouillés et
désertés suggérant une réalité humaine et sociale sont devenus sa
marque de fabrique.

L’artiste française d’origine marocaine, href= »http://www.kamelmennour.com/fr/artistes/43/latifa-echakhch.oeuvres-et-projets.html »
target= »_blank »>Latifa ECHAKHCH,
représentée par la Galerie Kamel Mennour. Latifa Echakhch vit en
France depuis l’âge de trois ans. Diplômée de l’École Nationale
Supérieure d’Arts de Cergy-Paris et de L’Ecole Nationale des Beaux
Arts de Lyon, elle travaille à partir d’assemblages d’objets et de
sculptures qu’elle utilise à la manière d’un cinéaste, détournant
les objets ordinaires héritiers des ready made : morceaux de sucre,
fragments de tapis, verres à thé cassés.

style= »text-align: justify; »>Le collectif href= »http://www.crousel.com/home/artists/Claire%20Fontaine/exhibitions »
target= »_blank »>Claire FONTAINE,
représenté par les galeries Chantal Crousel et Air de Paris.
Représentant d’un courant de l’art contemporain
socio-culturellement engagé, Claire Fontaine est un collectif formé
en 2004 par deux artistes vivant à Paris : James Thornill et Fulvia
Carnevale. Après s’être approprié le nom d’une d’une marque
populaire de cahiers pour écoliers, qui vient aussi de l’urinoir de
Duchamp dont le titre était « Fontaine », Claire Fontaine s’est
auto-déclarée «artiste ready-made». Souvent provocateur, mais aussi
poétique, le travail de Claire Fontaine questionne le monde et le
monde de l’art en particulier. L’artiste crée des sculptures, des
peintures, de textes, des vidéos, des installations. 

L’artiste français href= »http://michelrein.com/en/artistes/oeuvres/32/Rapha%C3%ABl%20Zarka »
target= »_blank »>Raphaël ZARKA,
représenté par la galerie Michel Rein. Diplômé de l’Ecole nationale
supérieure des beaux-arts de Paris, ce plasticien français est à la
fois photographe, sculpteur, vidéaste … et auteur de livres sur le
skate-board qu’il pratique avec passion. Ancien pensionnaire de la
Villa Médicis, il pratique un art « ouvert » qui renvoie à la
science, l’industrie, la philosophie l’écologie, la politique … Un
art qui sollicite l’intelligence et force l’imagination. En quête
perpétuelle de nouvelles trajectoires, l’artiste collectionne les
formes à la manière d’un archéologue. Des formes abstraites,
pensées, construites qu’il ne cesse de recenser ou de
réinterpréter. A reçu le prix de la Fondation Ricard en
1999.

Ils seront départagés par un jury international,
comprenant : Bernhard Mendes BÜRGI (Suisse), Directeur du
Kunstmuseum de Bâle, Gilles FUCHS (France), Président de l’ADIAF,
Collectionneur, Jacqueline MATISSE-MONNIER (France, Etats-Unis),
Artiste, Alfred PACQUEMENT (France), Directeur du Musée national
d’art moderne, Centre Pompidou, Président du jury, Giovanni
SPRINGMEIER (Allemagne), Collectionneur, Poul Erik TOJNER
(Danemark), Directeur du Louisiana Museum of Modern Art de
Copenhague, Sylvie WINCKLER (France), Collectionneuse. Résultats à
l’automne prochain. Source : communiqué de presse de
l’ADIAF

Monsieur Lazhar, à voir en dvd pour la performance de Fellag
[Critique] « Antiviral », un film déroutant et sans saveur
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *