Arts

Humour, parodie et vidéos Créations vidéo du Japon contemporain

Humour, parodie et vidéos Créations vidéo du Japon contemporain

27 mars 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Les français sont très férus du Japon dont ils admirent le côté zen, la cuisine et dévorent aussi les mangas. Ces derniers nous donnent une idée de l’humour japonais qui va souvent du côté de l’absurde et de l’exagération, nous en avons la confirmation avec cette exposition.

 

Au travers d’une dizaine de vidéos, nous avons un panorama de la création d’images contemporaines au pays du Soleil Levant. Du fait que certaines de ces vidéos ne sont hélas pas sous titrées en français mais en anglais et que l’une d’elles a un caractère érotique (voir ci dessous), cette exposition est réservée à un public adulte. Tout le monde rit pour quelque chose de différent, difficile est l’art de susciter le rire collectif. Pour augmenter ses chances de nous amuser, cette présentation décline le rire sous différents thèmes: Humour noir, Parodie et mélancolie, Amusement  et enfin Quotidien et répétition. Les sujets abordés sont aussi des plus variés: la famille (image ci dessus), le sport, la nourriture et l’érotisme, les dessins animés, les jeux vidéo, la dictature (ci contre), les super pouvoirs, le surréalisme, l’absurde, l’horreur…

En voyant ces vidéos, nous constatons que notre humour n’est vraiment pas le même que celui de nos homologues japonais. Nous mettons parfois plusieurs minutes à comprendre ce qui est sensé être drôle. Pour d’autres vidéos, par contre, cela marche tout de suite, en particulier dans le cas de l’installation performative numérotée 7 filmée de Yukihiro Taguchi. Nous pouvons parler d’humour subtil et réflexif pour l’installation 5 de Yasumasa Morimura concernant le thème de la dictature. L’ensemble met en avant l’importance du rire mais pose aussi la question: faut-il rire de tout? Nous sommes franchement sceptiques en voyant un enfant mannequin se faire écraser sur la vidéo 1 de Yoshimasa Ishibashi. L’exposition attise donc la curiosité mais pas forcément le rire.

L’affaire Dussaert de Jacques Mougenot
[Live Report] : L’ensemble Al-Kindi au Trianon (27/03/2012)
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *