Galerie
Les vernissages de la semaine du 8 octobre 2015

Les vernissages de la semaine du 8 octobre 2015

08 octobre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Cette semaine, Toute La Culture vous propose une jolie baguenaude entre photographies féministes et formes inédites avec sa sélection de vernissages toujours pointue. Vous y découvrirez de nouvelles propositions hétéroclites qui ont pourtant en commun un aspect définitivement novateur. Balade.

Exposition GENRE PHOTOGRAPHIQUE / PHOTOGRAPHIE DE GENRE – Berges de Seine

Cet événement fait écho à l’exposition consacrée aux femmes photographes de la modernité, organisée au Musée d’Orsay et au Musée de l’Orangerie. Objet d’une réflexion sur le manque de visibilité accordée aux femmes artistes dans l’espace public, l’exposition porte le projet de leur rendre la parole, ou plutôt leur regard, en faisant des berges parisiennes un lieu d’expression, mais aussi de rencontre avec un large public. Le féminin est au coeur de cette exposition qui n’invite pas aux clichés mais tend à parler du talent de certaines artistes.

Vernissage presse le jeudi 8 octobre 2015 18h – Au niveau de la Passerelle L.S.Senghor

Co-Workers : Beyond Disaster – Bétonsalon

Plus que cinq jours avant une exposition qui s’annonce des plus innovantes. A l’occasion de cet événement, des artistes et des militants engagés participeront à une série d’ateliers et de rencontres avec notamment des étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris Cergy et de l’Université Paris Diderot. Décalant la focale au-delà du seul point de vue anthropocentré, les approches et les œuvres ici réunies permettent une prise en compte renouvelée d’autres formes de vie, de communication et d’interaction. Vous pourrez également profiter d’un délicieux DJ set.

DJ set : I’VE SEEN THE FUTURE + TITE (PONI HOAX / SOCIETY OF SILENCE)

Entrée libre sur réservation ici, du 8 octobre 2015 au 30 janvier 2016.
Centre d’art Bétonsalon, 9 esplanade Pierre Vidal-Naquet, 75013, Paris

Allures – Frac centre

L’exposition Allures propose d’explorer un ensemble d’œuvres de la collection du Frac Centre-Val de Loire, notamment des acquisitions récentes (Passi, Superstudio, Cantafora) comme des œuvres peu ou pas encore montrées aux Turbulences (Niedermayr, Pettena, EZCT, Labdora, Andrault & Parat) donnant à percevoir, dans leurs singularités respectives, ce qu’elles partagent pour exprimer la notion de «présence» urbaine et architecturale. Allures s’ouvre donc au champ lié à la pensée visionnaire de formes inédites, signifiantes et affranchies, à travers une sélection d’œuvres s’inscrivant dans cette «mise en œuvre» de figures éclatantes d’une discontinuité prometteuse (Archizoom Associati, UFO, Superstudio).

Du 09 octobre 2015 au 21 février 2016

Frac Centre, 88 Rue du Colombier, 45000 Orléans

 Denim victory – Galerie Eva Hober

Pauline Bastard est une jeune artiste contemporaine qui vit entre New-York et Paris. Diplômée des Beaux-Arts de Paris et de l’Université de La Sorbonne, l’artiste n’a de cesse d’innover, de créer, d’inventer. Elle exposera à la Galerie Eva Hober à partir du 10 octobre.

Du 10 octobre au 14 novembre 2015

Galerie Eva Hober, 35-37 Rue Chapon, 75003 Paris

Visuels : ©Visuels officiels des événements

Olivier Saillard fait défiler la mémoire des corps au Festival d’Automne
« Renoir craint », d’après des manifestants américains
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *