Galerie

Les vernissages de la semaine du 26 juin

Les vernissages de la semaine du 26 juin

26 juin 2013 | PAR Fatima-Ezzahrae Touilila

Collectionneur averti, ou  amateur passionné,  de nombreuses expositions vous attendent cette semaine, vous pourrez à loisir arpenter le quatrième niveau du  centre Pompidou,  qui inaugure deux nouvelles expositions, vous attarder devant les clichés  des collections de  la Maison européenne de la photographie, découvrir l’ambiteux projet de « musée fictif » à la galerie Marian Goodman. 

Mercredi 26 juin

Le Centre Pompidou (19 Rue Beaubourg  75004.)inaugure les oeuvres de  Geneviève Ass.  L’exposition s’organise autour de la donation faite par l’artiste au Centre Pompidou en 2012, constituée de onze peintures datées de 1948 à 1999, qui permettent de présenter son œuvre à différentes époques de son parcours. Cet ensemble est complété par une sélection d’œuvres, de grand format pour la plupart, appartenant déjà aux collections nationales. Un large choix de carnets peints à partir de 1970 sera présenté pour la première fois, ainsi que des peintures de petit format.

Enigmes pour l’œil, pénombres vertigineuses impossibles à reproduire par l’impression, les œuvres de Dove Allouche jouent de techniques et d’images venues de la photographie. Elles délaissent encre et mine de plomb au profit de poudres métalliques, de noir de fumée et d’éthanol, ou encore même de poudre d’argent qui vouent certaines de ses œuvres à l’inexorable assombrissement et au mystère.Le centre Pompidou leur dédie une exposition « Point Triple ». Le 26 juin au 19 Rue Beaubourg  75004.

 

La Maison européenne  de la Photo présente les oeuvres du photographe-voyageur, Ferrante Ferranti. Ce dernier explore depuis trente ans les vestiges de notre passé. Avec l’âme d’un archéologue, cet architecte, écrivain de l’image, mêle dans son travail photographique sa passion pour l’antiquité et sa quête du baroque. L’exposition présente environ 130 œuvres et s’articule en trois parties, autour des thèmes chers à l’artiste: «Pierres sauvages», «Pierres vivantes», «Rencontres et Empreintes du sacré».

Parralèlement, la Maison  européeenne de la Photographie (5-7 Rue de Fourcy  75004)  inaugure une exposition L’exposition dédiée à Serge Aboukrat. Elle  présente l’œil d’un collectionneur, son regard sur l’histoire de la photographie, des clichés-verres (environ soixante œuvres) à Philippe Halsman (une soixantaine de photographies) en passant par quelques pièces emblématiques de sa collection personnelle.

Jeudi 27 juin

L’exposition « Interprétations Visuelles »  à la  Galerie Mark Hachem, réunira les oeuvres de Micka. Des oeuvres qui s’inscrivent dans la mouvance de l’Art Cinétique, englobant toutes sortes de techniques et de styles pour former les arts visuels ayant à voir avec l’illusion d’optique produite par la lumière et le mouvement. A travers cette exposition la galerie renouvelle l’expérience de cet art ludique, expérimenté avec l’exposition Dynamo au Grand Palais, des créations souvent en noir et blanc qui flirtent avec la couleur et son inventivité technologiques pour produire de nouveaux effets. Un vernissage est organisé dès 18h30 en présence de l’artiste 28 place des Vosges, 75003.


Vendredi 28 juin

L’exposition collective «L’image pensée» vous attend à la galerie Kamel Mennour. Cette exposition constitue une tentative d’explorer les formes de pensée dont l’image est le témoignage, le réceptacle, et la source. Rassemblant les contributions de onze artistes, issus de contextes chronologiques et géographiques différents, elle présente la communauté qui se fait jour, au cœur de l’art, dans le traitement de l’image. Vernissage débutant à 19h , 47 Rue Saint-André des Arts  75006 Paris.

La galerie Marian Goodman présente une exposition dédiée à la photographie contemporaine. Pour ce deuxième volet du musée imaginaire Museum of Modern Art and Western Antiquities (Musée d’art moderne et d’antiquités occidentales), Jens Hoffmann a invité quarante-cinq photographes internationaux dont le travail reflète les différentes tendances et développements récents de la photographie.Le titre de l’exposition fait référence au travail de Marcel Broodthaers intitulé Museum of Modern Art, Department of Eagles (1968–72) et de la même manière l’exposition se propose de créer un musée fictif. Vernissage de 18h à 20h-  79 Rue du Temple  75003.

Visuel: affiches des expositions

 

[Live report] L’Olympia euphorisé par la pop pétillante de Of Monsters and Men
33 347 361 vues pour le dernier clip de Miley Cyrus
Fatima-Ezzahrae Touilila

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *