Galerie
Les paysages rêvés de François Avril

Les paysages rêvés de François Avril

27 juillet 2021 | PAR Laetitia Larralde

Après la très belle exposition de la galerie Huberty & Breyne des dessins de François Avril au salon Drawing Now en juin dernier, l’artiste présente cette fois-ci ses peintures sur le thème de la Bretagne.

Confiné en Bretagne depuis mars 2020, François Avril a délaissé pour un temps le paysage de ville pour explorer la mer, les plages, les falaises et les arbres des rivages bretons. Avec presque rien, François Avril crée des univers fourmillant de possibilités. Quelques traits, des grandes masses de couleurs dans une gamme restreinte et douce, cela suffit à créer le paysage qui sera le point de départ d’une multitude d’histoires. Car ces paysages n’existent pas vraiment : ils sont une recomposition des souvenirs de l’artiste, un assemblage de vues, de lumières et de ressentis. Il laisse sa mémoire sélectionner ce qui l’a le plus marqué, et de là il crée son paysage idéal.

Dans ces peintures, il n’y a rien de superflu. Les toiles sont composées de façon très graphiques, à la limite de l’abstraction. Mais ce dépouillement n’est qu’apparent : en s’approchant, on s’aperçoit que les aplats n’en sont pas vraiment, qu’ils vibrent sous le pinceau et la superposition de plusieurs couches de couleurs différentes. On découvre des détails, ici un personnage arpentant le paysage, là une fenêtre allumée, qui animent ces étendues silencieuses. L’humain est suggéré, présence minuscule dans une nature plus grande que lui.

Les œuvres dégagent une sensation de calme et de douceur, évoquent la contemplation tranquille. Mais de malicieuses petites touches de rouge viennent égayer les paysages nostalgiques comme les flammes d’un foyer isolé mais chaleureux. Si la Bretagne est désignée comme inspiration, on pourrait tout aussi bien être en Islande, en Italie ou en Ecosse. Les possibilités narratives des toiles, lithographies et dessins de François Avril sont larges, il ne tient qu’à nous d’en tirer un fil et voir où il nous emmènera.

François Avril – Bretagne
Du 18 juin au 28 août 2021
Huberty & Breyne – Paris

Visuels : ©François Avril

Pass sanitaire au cinéma : le gouvernement enfonce le clou
« La Voie de l’écuyer », le spectacle de Bartabas qui inaugure la réouverture de l’Académie équestre de Versailles !
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture