Expos
« Think Big » : l’Art s’expose au Centre commercial pendant la FIAC

« Think Big » : l’Art s’expose au Centre commercial pendant la FIAC

19 octobre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Think Big, ce sont 15 artistes et 18 œuvres disséminés du 19 octobre au 8 novembre dans les espaces overbookés du flambant neuf Centre commercial de Beaugrenelle. Ouvert le dimanche, cette grande ruche du capitalisme en a profité pour proposer un vernissage très « familial » ce 18 octobre. Live-report sur un événement qu’on nous a présenté comme « 100 % FIAC » et qui condense en fait l’expérience violente de l’art au supermarché. 

Beaugrenelle, c’est avec SoOuest la crème des Centres commerciaux récemment rénovés à Paris. En prévision du shopping de Noël; ses dizaines de boutiques sont ouvertes le dimanche. Et depuis ce dimanche 18 octobre, les familles en balade shopping sont invitées à découvrir « Think Big », 18 œuvres de 15 artistes disséminées dans le « magnetic » et le « panoramic » building.  Sous le nom « Showcase#1  » (qui laisse craindre d’autres éditions), les œuvres des collections européennes de Chiara et Steve Rosenblum rencontrent l’expertise chinoise du curateur de cette exposition, David Rosenberg. En ce sens, l’oeuvre-phare (celle de l’affiche!) est probablement le grand bal des castors en plastique installé par l’artiste Shen Yuan, sous forme de grands jeux sortis d’un oeuf Kinder surprise. Et le reste de l’exposition est à l’avenant, avec des pièces immenses qu’on ne peut pas manquer (même entre trois néons H&M, Marks ‘n spencer et Aigle), « big » donc, très pop et colorées et qui devraient amener à penser (« think ») via des cartels très longuement remplis.

Si certaines pièces sont vraiment magnifiques (« Non existence of the past, death of the future, and the infinite possibilities of the present » de Loris Gréaud, par exemple) la plupart sont criantes et vulgaires (les tasses où se noient des bébés de Shu Lea Cheang, la jupe relevé en mode géante de la dame qui dit « Enter! » de Wang Du…). Une vulgarité qui pourrait créer le choc en galerie ou dans l’espace public, mais qui, à l’usage des familles débordées par les enfants qui piaillent, dans le bruit et la fureur du supermarché bondé se transforment en simple grossièreté. Les parents et les enfants ne regardent pas entre leurs sacs de courses, ou alors sur un mode blasé et résigné. Les adultes, comme les enfants, préfèrent faire la queue pour une glace, que de se poser des questions. La violence de l’art pop imposé au peuple culmine sur la très belle passerelle qui permet d’aller d’un bâtiment à l’autre, où avec vue sur scène, on piétine sans le regarder le labyrinthe créé in situ par An Xiaotong en se laissant agresser par une installation sonore pourtant réflexive sur le lieu, également crée ad hoc par Samuel Boutruche. Franchement le volume est tellement strident qu’il agresse juste et les familles sont trop pressées par la fièvre des achats pour s’y arrêter. Les gardiens qui restent stoïquement sous les haut parleurs risquent pour leur part un grave accident de travail.

Ainsi même si Think Big! part d’une vrai souci de curation et d’une réflexion réelle sur le lieu où elle se propose de rencontrer son public, dans la pratique et l’effervescence de la messe capitaliste du week-end, cette grande idée démocratique qu’est l’art au supermarché se transforme en cauchemar de violence et d’agressivité…

Infos pratiques : Les boutiques sont ouvertes du Lundi au Samedi 10:00 à 21:00. Restaurants et cinémas ouverts 7j/7 jusqu’à minuit
Expo du 19 octobre au 8 novembre 2015. 12 rue de Linois, 75015, m° Emile Zola. Entre libre
visuels : YH

Infos pratiques

Emile Verhaeren au musée des Avelines à Saint-Cloud, veilleur d’avant-gardes en vers et contre tous
L’agenda culturel de la semaine du 19 octobre
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *