Expos

Les vernissages de la semaine du 22 janvier

Les vernissages de la semaine du 22 janvier

22 janvier 2015 | PAR Matthias Turcaud

Articulé en photos, peintures, vidéos, installations ou dessins satiriques, créations inédites ou recréations d’oeuvres antérieures, replié sur lui-même ou au contraire délibérément tourné vers le monde, l’Art au sens moderne du terme peut revêtir bien des formes, et l’agenda des expositions de cette semaine à Paris nous semble le prouver une nouvelle fois avec éclat.

– Jeudi 22 janvier

Soirée de lancement « El-Atlal » à la Galerie 28 bis

Après avoir honoré Charlie Hebdo avec sa « Charlie Hexpo » la semaine dernière, la Galerie 28 bis accueille à partir d’aujourd’hui en ses murs le réseau culturel El-Atlal (« Les Ruines » en arabe) et son projet de résidence d’artistes et d’écrivains. Pour l’instant, le budget du gouvernement palestinien pour la culture ne représente que 0,05 % du budget total, mais El-Atlal ambitionne de changer cela, d’augmenter la visibilité culturelle de la Palestine ainsi que les échanges entre celle-ci et le reste du monde. Vous pouvez venir découvrir le projet de la résidence élaboré par l’agence AAU Anastas ainsi que les oeuvres photographiques ou filmées de Valérie Jouve, Rebecca Topakian ou Basma Alsharif. Pour des informations complémentaires, voir ici.

A la Galerie 28 bis, 28 boulevard Bonne Nouvelle (dans le 10ème arrondissement). Lancement à partir de 21h à 23h30. 

– Vendredi 23 janvier

« J’ai pris une pierre pour voir le monde » au Huit

Dans cet espace d’art éphémère situé près du canal Saint-Martin et de la Place de la République, vous pourrez voir les oeuvres de onze artistes contemporains autour du thème du minéral – une exposition initiée par les réflexions de l’écrivain, critique et sociologue Roger Caillois. Pour plus d’informations, voir ici.

Au Huit, 8 boulevard Saint-Martin (10ème). Jusqu’au 1er février. Ouverture le 23 janvier à partir de 18h. 

– Samedi 24 janvier

« Sun, Romance and Destruction » à la Galerie Anne Barrault

La galerie Anne Barrault propose de nous rendre attentifs cet hiver à la nouvelle génération d’artistes qui émergent actuellement sur la scène libanaise – parmi lesquels Charbel-Joseph H. Boutros, Paul Hage Bourtos et Stéphanie Saadé ici exposés -, et dont l’oeuvre manifeste un fort engagement politique ainsi qu’une conscience aiguë de la situation difficile que traverse leur pays, mais aussi une vraie poésie. Pour plus d’informations, voir ici.

A la Galerie Anne Barrault, 51 rue des Archives (4ème). Jusqu’au mardi 17 février 2015. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h. Téléphone : 09 51 70 02 43.

« L’Autoroute du soleil à midi » de Valentin Carron et « Au fur et à mesure » de Daniel Buren, à la Galerie Kamel Mennour

Retrouvez les oeuvres de l’espiègle Valentin Carron et de l’iconique Daniel Buren à la Galerie Kamel Mennour durant près de deux mois. Pour plus d’informations, voir respectivement ici et .

A la Galerie Kamel Mennour, 6 rue du Pont de Lodi (6ème). Jusqu’au dimanche 15 mars 2015. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h. Téléphone : 01 56 24 03 63.

– Et toujours : 

Exposition des couvertures de Charlie au Centre Pompidou

Sous l’impulsion de Didier Schulmann, directeur du Centre de documentation, le Centre Pompidou expose certaines couvertures historiques du journal, possédant la collection complète des mensuels parus entre 1969 et 1986. Pompidou s’avère donc, lui aussi, être Charlie. L’hommage est assez drôle quand on repense aux Unes cinglantes dont les caricaturistes Wolinski, Cabu, Reiser ou Gébé avaient accablé le Président Gaulliste de son vivant : « Pompidou en fuite / Avec la paye des députés » ou « Encore quelques semaines et Pompidou passera l’hiver ». Pour plus d’informations, voir ici.

A la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou (3ème étage). La salle des imprimés est ouverte lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 11h à 17h30. 

Photos des expositions respectives. Par ordre : 1) Artificial Nostalgia (Key of the house of the artist in Lebanon, earth from Maastricht) de Stéphanie Saadé à la Galerie Anne Barrault ; 2) Rebecca Topakian à la Galerie 28 bis ; 3)  Sans titre de Valentin Carron à la Galerie Kamel Mennour ; 4) Daniel Buren à la Galerie Kamel Mennour. 5) Couverture du « Charlie Hebdo » numéro 162, décembre 1974, exposition à la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou.

Les TLC en plein come-back
[La recette de Claude] Filet mignon de porc à la bière
Matthias Turcaud
Titulaire d'une licence en cinéma, d'une autre en lettres modernes ainsi que d'un Master I en littérature allemande, Matthias, bilingue franco-allemand, est actuellement en Master de Littérature française à Strasbourg. Egalement comédien, traducteur ou encore animateur fougueux de blind tests, il court plusieurs lièvres à la fois. Sur Toute La Culture, il écrit, depuis janvier 2015, principalement en cinéma, théâtre, ponctuellement sur des restaurants, etc.Contact : [email protected]

Une réflexion sur « Les vernissages de la semaine du 22 janvier »

Commentaire(s)

  • TURCAUD Marie

    Matthias, tu continues à nous émouvoir avec tes critiques et sans être accro à l’art moderne, tu nous y attires !

    janvier 22, 2015 at 15 h 29 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *