Expos
« Masterpiece Theatre » d’Ana Tzarev à la Cité des arts de Paris

« Masterpiece Theatre » d’Ana Tzarev à la Cité des arts de Paris

08 mai 2014 | PAR Sandra Bernard

Les échanges artistiques entre Orient et Occident sont foisonnants depuis plusieurs siècles déjà. Se plaçant dans cette longue tradition, Ana Tzarev, propose des œuvres contemporaines inspirées du Japon traditionnel, et plus particulièrement du Théâtre Kabuki. Internationalement reconnues, les œuvres d’Ana Tzarev sont actuellement réunies à la cité des arts de Paris dans le cadre de l’exposition Masterpiece Theatre.

[rating=3]

Les 21 toiles aux textures riches et à l’exécution vive transportent le spectateur dans un monde imaginaire, empli de mythes et de légendes. Les personnages, souvent de plein pied, sont représentés dans les poses dramatiques les plus emblématiques des pièces Kabuki que l’artiste affectionne.

La technique d’Ana Tzarev est assez inhabituelle. Choisissant un cadrage large, à l’Occidental, et après un premier travail ou les grands aplats de couleurs sont délimités par de larges cernes noirs, typiques de l’estampe japonaise, certains motifs sont rehaussés d’empattements de matière pure appliqués directement à la sortie du tube, permettent de jouer avec les ombres et les lumières, les pleins et les creux si chers à la culture japonaise. Il y a un contraste entre le hiératisme des figures représentées et les émotions suscitées par la couleur.

Quelques sculptures jalonnent le parcours. Réalisées dans des styles et des matières très différentes, elles sont tour à tour réalistes, oniriques, etc. mais toujours de grandes dimensions.

La scénographie est de type white cube, typique des galeries. La circulation est fluide et les cartels sont bilingues français et anglais.

L’exposition propose également aux visiteurs de découvrir le travail de Milijada Barada et de sa série de marines « Let the Soul rule the secret ». De style général impressionniste, les touches sont pourtant fondues et léchées. Bien que relativement classique tant dans les sujets que dans l’exécution, une certaine émotion transparaît.

Informations pratiques :

EXPOSITIONS « Masterpiece Theatre » d’Ana Tzarev  et « Let the Soul Rule the Secret » de Milijada Barada jusqu’au samedi 24 mai 2014 du lundi au samedi, 14h-19h. Entrée libre.
CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS 18, Rue de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris +33 (0)1 42 78 71 72

Visuels : bannière de l’exposition et photographies © Sandra BERNARD

Infos pratiques

Vernissages de la semaine du 8 mai
Jean Dewasne, le maître de l’abstraction constructive au musée Matisse
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *