Arts

Art’chunk s’installe dans Paris, au pied des musées et des galeries…

22 janvier 2009 | PAR marie

art\'chunk Depuis quelques jours, Art’chunk a fait son apparition aux portes des musées parisiens. Un canard qui est à l’Art et aux Expos ce que la Terrasse est au spectacle vivant : un gratuit complet et  pratique… Quoique la comparaison a ses limites : son écriture claire, son papier glacé joliment illustré en fait moins une édition complète pour les spécialiste qu’un journal grand-public qui touchera aussi les néophytes.

«  Le monde de l’art est divisé entre partisans de l’art contemporaine, de l’art classique, de l’art populaire, etc… » explique à La Boite à sorties Jean-David Chétrite, le directeur du nouveau journal. Avec sa quinzaine de feuillets, Art’chunk tente donc concilier les inconciliables : présentation de la future exposition David Lachapelle à l’Hotel de la Monnaie, petit tour à la Fondation Kadist pour l’Art contemporain, FRAC et Picasso… Faisant fi des chapelles et des écoles de pensées, Art’chunk « se promène » insolemment dans toutes les galeries et tous les musées et offre à son lecteur « des morceaux » (chunk en anglais) d’art à croquer.

Pour le moment, l’équipe du journal est composée de 5 personnes auxquelles s’ajoutent les pigistes. Si le canard gratuit trouve son public et le garde, il pourra être financé par la publicité (qui, dans la 1ère édition, ne saute pas aux yeux). « Quoiqu’il arrive, nous nous serons installés comme le premier gratuit » dans le domaine explique Jean-David Chétrite. Et si les fonds publicitaires ne rentraient pas en quantité suffisante ? « Ce qui comptait, c’était de le faire », de poser cette première pierre, estime, philosophe, le directeur, avant d’ajouter : « l’accueil du premier numéro a été excellent ». Le deuxième est prévu pour fin février. A la boite à sorties, on attendra ces jolies feuilles glacées, élégant agenda des sorties culturelles.

Le conseil lecture de la Boite à sorties : le portrait de Virgule, élève de l’école nationale supérieure des Arts Décoratifs, p13. 

Marie Barral

Patricia Kaas représentera la France à l’Eurovision
Beyoncé, émue, fait danser les Obama !
marie

2 thoughts on “Art’chunk s’installe dans Paris, au pied des musées et des galeries…”

Commentaire(s)

  • Je serais heureux de votre présence au vernissage de mon exposition, « les cartes de l’Arc des Mascareignes », le MARDI 31 MAI, au FIAP Jean Monnet (30 rue cabanis 75014 PARIS).
    Vous pouvez avoir un aperçu de cette exposition en allant sur le site : celà correspond à la série « Océan Indien ».
    Très cordialement Patrice Cujo

    mai 10, 2011 at 16 h 02 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *