Actu
Vers une réouverture des lieux culturels en mai?

Vers une réouverture des lieux culturels en mai?

14 avril 2021 | PAR Camille Bois Martin

Pass sanitaire, jauge au cas par cas, décisions remises aux préfets, concerts-tests et garantie financière…Présidée par le sénateur Bernard Jomier, la « Mission commune d’information destinée à évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restriction d’activités » pour le secteur culturel vient de soumettre ses douze propositions au Président de la République. 

Lutter contre « l’isolement culturel » des Français 

Constituée en décembre 2020, cette mission a évalué sur plusieurs mois la situation actuelle du secteur culturel qui enregistre de lourdes de pertes, sans néanmoins avoir une vision claire de sa possible reprise d’activité. Pour les cinémas, c’est 1 millard d’euros de perte de chiffres d’affaires en 2020 (source : PRODISS), 2,3 milliards pour le spectacle vivant (source : Fédération nationale des cinémas français) et 217 millions pour les Musées de France (source : Ministère de la culture). Pourtant, les lieux culturels ne  présentaient pas un « sur-risque d’infection » pendant leur précédente période d’ouverture selon  l’étude ComCor sur les lieux de contamination au Covid19 menée par l’Institut Pasteur et l’Institut Santé Publique France et Ipsos en mars 2021. Ces lieux où « on ne parle pas ou peu » font pourtant partie des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire, et ce parfois depuis plus d’un an pour les salles de concerts ou boîte de nuit notamment. 

Cet état de fait conduit la commission à conclure à un « isolement culturel » des Français qui auraient, au cours de cette dernière année, étaient restreint dans le droit d’accès à la culture et « de jouir de leurs droits culturels« . Les membres de cette mission ont ainsi tenu à rappeler que le public fréquentant habituellement les lieux culturels se tient prêt à appliquer des règles sanitaires strictes si cela peut permettre leur réouverture. 

Les musées, cinemas et salles fermées : une réouverture à la mi-mai?

Plus concrètement, la Mission d’information demande au président un calendrier aussi précis que possible de la reprise des établissements culturels, suggérant la réouverture dès le déconfinement du mois de mai des musées et monuments, des salles de spectacles et des cinémas.

Afin de pouvoir encadrer et accélérer cette reprise d’activité, chaque lieu culturel serait soumis à l’approbation de l’autorité préfectorale et des collectivités territoriales dans lesquelles il s’inscrit. Les visiteurs pourraient ainsi se rendre à nouveau au musée, au cinéma ou au théâtre selon une jauge non pas à 50% mais, à nouveau, adaptée à la réalité du lieu (ventilation, circulation du public ou non, superficie). Bien évidement, les gestes barrières devront être rigoureusement appliqués ; habitudes en réalité déjà prises par la majorité des Français. 

Un pass sanitaire pour les concerts en plein air 

Le sujet des festivals et des salles de concert est un sujet plus épineux, pour lequel un solution ne peut être encore définie. Dans son rapport, la Mission reproche notamment au gouvernement d’avoir pris du retard dans l’organisation de concerts-tests qui ont tous été reportés pour le mois de mai, alors que d’autres grandes villes comme Barcelone, Leipzig ou Amsterdam ont déjà conclu leurs travaux scientifiques à ce sujet, démontrant qu’aucun cluster ne s’en était suivi. Dans le dossier de presse, l’épidémiologiste Antoine Flahault considère que, tant que la distanciation physique et le port du masque sont respectés, les concerts en plein air restent des lieux « relativement sûrs ». 

Pour autant, la majorité des festival devant se tenir en 2021 a été à ce jour annulée, à la fois par manque de visibilité du secteur culturel pour la saison estivale, mais aussi du fait des dernières annonces de l’État limitant ces rassemblements à 5 000 spectateurs avec distanciation, et assis – décisions que la commission considère « arbitraire » car ne reposant sur « aucun fondement scientifique« . Alors, si ces derniers se refusent à l’obligation d’un passeport vaccinal pour accéder aux festivals et concerts du fait de l’état de la campagne de vaccination, ils ne sont pas opposés à l’idée d’un « pass sanitaire » sous la forme soit d’un certificat de vaccination soit d’un résultat négatif à un test PCR. Cependant, beaucoup d’inconnus font que de telles mesures sont encore aujourd’hui peu probables (notamment par le risque de « faux » négatif ou de falsification de résultats). 

Selon le rapport, la seule mesure permettant d’envisager un futur aux festivals et lieux de concerts passerait par la concrétisation des concerts-tests le plus rapidement possible. 

La demande d’une garantie financière de l’État pour la sortie de crise 

Dans la dernière partie du dossier proposé au chef de l’État, l’importance du maintien d’une aide financière au secteur culturel est soulignée, et ce même après une possible sortie de crise ; « il apparait essentiel que l’État continue à accompagner ces établissements aussi longtemps que ces derniers se verront imposer des restrictions concernant leur jauge« .

Un accompagnement dans le développement de l’offre numérique du milieu artistique est aussi appelé à être financé par l’État dans la mesure du possible, afin de permettre aux différentes institutions de savoir s’adapter en cas de nouvelle crise sanitaire. Dans cette même volonté, l’équipement des salles fermées en systèmes d’aération et de ventilation performants est également demandé.

Emmanuel Macron doit répondre à ces propositions d’ici demain. En tout cas,  et comme résumé dans ce rapport, « la stratégie vaccinale du Gouvernement, notamment la liste des publics prioritaires, a évidemment une incidence sur la reprise des activités culturelles« .

 

Visuel d’en-tête : © « Théâtre de la Comédie de Paris » by cuantofalta is licensed under CC BY-NC-ND 2.0

DMNR, le nouvel album aux punchlines aiguisées du rappeur Lefa
La violence légitime d’Alessia Siniscalchi en travail à La Ménagerie de Verre
Camille Bois Martin
Étudiante en Histoire de l'art à Paris IV

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture