Actu
Une réouverture enfin prévue pour le Cinéma La Pagode

Une réouverture enfin prévue pour le Cinéma La Pagode

09 juillet 2020 | PAR Loïs Rekiba

Elle avait fermé ses portes en 2015. Le Cinéma La Pagode avait également marqué l’actualité, dès le premier jour du déconfinement, lorsque les arbres de son jardin – classé aux monuments historiques – ont été abattus. Ce lieu de cinéphilie sans pareil dans la Capitale fait l’objet de travaux de rénovations jusqu’à l’automne 2022.

 

Même si La Pagode était fermée depuis plusieurs années, il faut tout de même reconnaître que ce lieu si insolite a su se faire une place dans le paysage des célèbres adresses cinéphiles parisiennes. Axé sur les films d’art et d’essai, le cinéma est reconnue pour son architecture insolite et reconnaissable entre mille  inspirée du Japon : sa façade, son toit, la grande salle et le jardin font d’ailleurs office d’une classification aux monuments historiques. C’est en 1896 que La Pagode avait été réalisée, par l’architecte Alexandre Marcel. En fait, elle était à l’origine un cadeau de François-Émile Morin, le directeur du Bon Marché, pour sa femme. 

En 1931 La Pagode devient un lieu ouvert au public. C’était d’ailleurs le seul cinéma public du 7ème arrondissement. En 2015, l’adresse ferme ses portes pour travaux.  Ce n’est que deux ans plus tard que le promoteur immobilier états-unien, Charles S Cohen, rachète le cinéma avec l’intention de planifier sa réouverture.

Cependant, à la fin du confinement, une polémique éclate autour de la célèbre adresse du 7ème arrondissement. Le 11 mai 2020, les arbres du jardin – inscrit aux monuments historiques –  sont abattus, parmi lesquels un arbre ancestral, symbolique et évocateur de l’ambiance particulière du lieu : un hêtre pleureur, le gingko biloba  planté en 1990, et, un marronnier. Ce qui provoque la colère des habitués, des riverains ainsi que des associations engagées dans la protection de l’environnement. Mais en dépit du scandale, le projet de rénovation du lieu continue son chemin et son horizon d’ouverture se précise.  L’automne 2022 marquerait la fin des travaux et la reprise d’activité pour la Pagode qui pourrait de nouveau accueillir les aficionados d’art et d’essai.  Dans l’objectif  d’encadrer le renouveau de ce cinéma, ce sont deux agences d’architectes – celles  Loci Anima et de Pierre-Antoine Gatier, tous deux architectes en chef des monuments historiques – qui prennent les commandes. Dans l’idée, il s’agirait de transformer la Pagode en un véritable lieu de vie avec, notamment, une rénovation axée autour de la visibilité puisque l’entrée devrait être remplacée par un portail vitré qui permettrait de voir la façade classée aux monuments historiques. Bien entendu, ce lieu de vie a été repensé pour s’adapter aux normes, et il bénéficiera d’un accès pour les personnes handicapées. Enfin, le plus :  le cinéma devrait également présenter deux nouvelles salles installées en sous-sol. On aime ! 

 

 

 

 

 

 

 

Deux bars gays ciblés par des actes LGBTphobes : des croix gammées découvertes depuis une semaine
Gérald Darmanin et d’Éric Dupond-Moretti au gouvernement: Quelles réactions de la part du monde de la culture ?
Loïs Rekiba

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *