Actu
Fermeture de la Pagode : suite des péripéties

Fermeture de la Pagode : suite des péripéties

11 novembre 2015 | PAR Clémence Charrier

La nouvelle est tombée il y a quelques jours : le cinéma mythique la pagode ferme ses portes. Cet événement a eu l’effet d’une petite bombe dans la sphère culturelle parisienne, et nombre de professionnels ont donné de la voix pour s’insurger. Aujourd’hui nous parviennent quelques explications sur cette fermeture, qui apportent des précisions sur la décision du tribunal.

Un communiqué de presse nous apprend que le tribunal a jugé la Pagode « parfaitement informée » de ses obligations après avoir investi les lieux. En 2012, la Pagode avait reçu une injonction lui donnant six mois pour quitter les lieux, injonction qui n’a pas été respectée. Le cinéma se serait alors « maintenu abusivement » dans les locaux, toujours selon le tribunal, tout en arrêtant de régler les indemnités dues à SCI Foch Dauphine, bailleresse depuis 1993.

Le tribunal a également estimé que le Cinéma La Pagode, représenté par sa gérante Alexandra Henochsberg, n’avait pas respecté les clauses du contrat stipulant qu’il devait entretenir les lieux. Le cinéma avait déjà été rénové en 1997, entraînant sa fermeture pendant les trois ans de travaux nécessaires, financés par SCI Foch Dauphine. Le site est classé partiellement monument historique depuis 1990, et implique donc une attention et un entretien particuliers. Tous ces facteurs ont amené le tribunal à juger légitime la fermeture du lieu mythique, après cette longue bataille juridique entre les parties. Mais que l’on se rassure, Elisabeth Dauchy, présidente de SCI Foch Dauphine, tient à ce que La Pagode reste le cinéma qu’il était déjà avant son acquisition, la fermeture n’est donc que temporaire.

VISUELS : © Wikipedia

[Arras Festival] Le très bon « No one’s child », ou « L’Enfant sauvage » dans l’histoire serbe
“Alba”, sombre envoûtement où la grâce du geste sublime la vie et le désir
Clémence Charrier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture