Actu
[Tour de Web] Voyeurisme d’intime

[Tour de Web] Voyeurisme d’intime

14 septembre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Impossible de passer à côté de l’ouvrage de Valérie T. Impossible de ne pas avoir vu deux amoureux ex-ministres en Une de Paris Match. Tour de web d’une question : comment la toile traite l’intime ?

Décryptage voyeur

Il y a ceux qui en parle en prenant l’angle people et ainsi, continuent d’installer une peopoilisation du politique trés anglo-saxonne. Le magazine Closer qui avait révélé une liaison entre François Hollande et Julie Gayet s’ntéresse à Valerie Trierweiller. Le magazine choisi de semer le doute : « François Hollande a-t-il réellement qualifié les pauvres de « sans-dents » ? « .

Dans cette saison très passionnante des Feux de l’amour à l’Elysée, la presse s’est emparée du nouveau couple Arnaud Montebourg/Aurélie Fillippeti. Les amoureux ont fait la Une de Paris Match, et l’ex ministre de l’économie attaque, ce qui permet Au Monde de parler de l’histoire. Le journal cite l’avocat d’Arnaud Montebourg : »« Opposé de longue date à ce qu’il est convenu d’appeler la “peopolisation” de la vie publique, ce dont témoignent les condamnations déjà prononcées à sa demande à l’encontre de ce magazine et d’autres titres de la presse à scandale, il entend que soit respectée la sphère protégée de sa vie intime », a souligné Me Tolédano dans un communiqué.

Il y aussi ceux qui assument pleinement cette idée que les hommes et femmes qui nous gouvernent sont des candidats de télé réalité. Sur RTL, Philippe Bouvard n’a pas hésité à parler de la liaison des deux ministres dès le 30 août. Il laisse planer le doute, dans une vieille rhétorique très médiévale de la rumeur : »Évoquant le départ du gouvernement d’Aurélie Filippetti, l’animateur d’Allô Bouvard déclarait : « Elle est partie de sa propre volonté. Il semblerait que c’est par solidarité amicale avec Arnaud Montebourg en compagnie duquel elle aurait été souvent vue durant les vacances ».

Contournement


Et il y a ceux, que l’abstentionnisme hurlant effraient, qui condamnent en double attaque : soit c’est le traitement médiatique de ces affaires qui est pointé, soit ce sont les attitudes des concernés. C’est ce deuxième axe que choisi le comédien François Morel lors de sa précieuse chronique du vendredi sur France Inter. Cette semaine, il a emprunté le livre de Valérie Trierweiler… mais celui de 2012 !

L’express choisi de poser la première question que nous posions dans un papier titré : « Vie privée, vie publique : jusqu’où ? » et de conclure : »Une page est-elle en train de se tourner pour les hommes et les femmes politiques ? Autrefois, l’information s’arrêtait à la porte de la chambre à coucher. Aujourd’hui, les serrures sont en piteux état ! ».
Pour les Inrocks , la tristesse de la déliquescence de l’Etat est à pleurer, et d’écrire : « Au final, le livre de Valérie Treirweiller n’est que le symptôme de l’immense conformisme de la politique : devoir, pour un président, s’afficher en couple lors des cérémonies publiques, vivre à l’Elysée à la façon d’une famille royale. Si ces “règles” étaient changées, leur vie privée aurait davantage de chances de rester privée. Car pour tout dire, leur vie sentimentale où leur conjoint ne nous intéresse pas le moins du monde. Ce sont pour des idées que nous avons voté ».

C’est peut-être ce papier de Nelly Kaprièlian dans les Inrocks qui résume l’affaire. On est face à un tour de Web très presse car c’est elle qui s’est emparé des ces affaires, beaucoup plus que les réseaux sociaux. Ici, il ne s’agit pas d’être sincèrement convaincu de ce que l’on raconte mais bien de répondre à injonction d’en parler.

[Deauville] Palmarès: and the winner is… « Whiplash »
[Critique] « Le moment et la manière » : un film direct et plein de vie sur le choix du moment de mourir
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “[Tour de Web] Voyeurisme d’intime”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture