Politique culturelle

Ségolène Royal félicitée par Valérie Trierweiler

Ségolène Royal félicitée par Valérie Trierweiler

19 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

La hache de guerre serait-elle enterrée entre les deux femmes ? Mardi, invitée sur RTL, Valérie Trierweiler a applaudi « des deux mains » la ministre de l’Ecologie pour ses propositions sur le gaspillage alimentaire…

Valérie Trierweiler a surpris tout le monde, mardi 18 août, lors de son passage à la radio RTL. Alors qu’il y a trois ans l’affaire du tweet avait fait grand bruit et que depuis sa relation avec l’ex-compagne de François Hollande était tendue, la journaliste a sorti le drapeau blanc. En effet, invitée pour parler de son engagement auprès du Secours Populaire et de la « Journée des oubliés de France » à laquelle elle a participé ce mercredi, Valérie Trierweiler en a profité pour complimenter la ministre de l’Ecologie pour ses récentes propositions sur le gaspillage alimentaire. « Quand je vois qu’elle propose une loi sur le gaspillage alimentaire, j’applaudis des 2 mains », a déclaré l’auteure de Merci pour ce moment. Il faut en effet rappeler, comme le fait le journal 20 Minutes, que Ségolène Royal avait annoncé lundi qu’elle « réunirait dans les dix jours les représentants de la grande distribution pour leur demander de changer leurs pratiques afin de lutter contre ce fléau ».

Avec ce passage pour le moins remarqué, Valérie Treiweiler a une nouvelle fois fait parler d’elle et surtout de ses projets. Un bon coup de pub comme elle sait si bien le faire. La semaine dernière, la journaliste de Paris Match faisait d’ailleurs grand bruit, accusant dans les colonnes du magazine Grazia les « bobos » d’être responsables du climat de racisme social en France. « Il y a une forme de mépris des classes sociales dites supérieures à l’égard de ceux qui n’ont pas eu la même chance à la naissance […] Regardez surtout ce qu’il se passe au niveau de l’école. Ces bobos qui s’offrent des lofts à la périphérie de Paris et ne veulent pas mélanger leurs enfants avec ceux des milieux populaires. Cette ségrégation, dès le plus jeune âge, est ce qu’il y a de plus révoltant », avait-elle confié.

Ce mardi, à l’antenne de la radio RTL, elle ajoutait : « Peut-être qu’il faudrait, parce que l’on vit dans un milieu privilégié, ne pas oublier ceux qui ne vivent pas dans ce monde-là et que l’on réussisse à créer une communauté beaucoup plus large », rapporte L’Express. De son côté, Ségolène Royal, invitée elle aussi sur RTL ce jeudi 19 août, a remis les choses en place. Interrogée par Bernard Poirette pour savoir si elle serait prête à accueillir Valérie Treirweiler au ministère pour lui « donner un petit coup de main », elle a répondu : « pas de commentaire ». La réconciliation définitive entre les deux femmes n’est donc pas gagnée d’avance.

Visuels : © Wikipédia

Le Fall of Summer revient pour sa seconde édition
Cara Delevingne quitte le monde de la mode et évoque son mal-être dans le milieu
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *