Actu

« Radio Perfecto »: La nouvelle webradio rock de Philippe Manœuvre

« Radio Perfecto »: La nouvelle webradio rock de Philippe Manœuvre

03 juillet 2017 | PAR Gaspard de Florival

L’ancien rédacteur en chef de Rock & Folk électrise internet en lançant « Radio Perfecto ». Au programme, quelque 600 titres pour renouer avec le « Classic Rock » mais pas que…

Il faut croire que l’émission qu’il animait sur OuiFM ne lui suffisait plus. A l’occasion de son 63ème anniversaire, Philippe Manœuvre s’offre « Radio Perfecto », une webradio entièrement consacrée à son domaine de prédilection, le Rock n’ Roll. Une aubaine pour les fans de rock qui pourront à la fois réécouter les plus grands tubes des Beatles ou des Doors et découvrir le nouvel album de Phoenix « Ti Amo » ou « Death Song » des Black Angel’s.

Pas question en effet de ne diffuser que de la musique des 60’s ou des 70’s. A nos confrères du Figaro, l’ancien juré de Nouvel Star confirme sa volonté de défendre le rock actuel.  « Il y a aura des vieilleries, mais aussi des nouveautés. Pour moi, le rock doit se conjuguer au présent ». Sacré défi pour une musique qui a déserté les ondes FM depuis de nombreuses années.

En plus des avantages financiers, internet confère une totale liberté aux programmateurs, de ton d’abord et, bien sûr, de programmation. Le privilège de ne pas devoir répondre aux obligations de quotas d’artistes français diffusés s’apparente à une nécessité pour une musique majoritairement anglo-saxonne.

« Radio Perfecto » proposera dans un premier temps un catalogue de 600 titres. Mais Philippe Manœuvre voit grand. Concerts, émissions et animateurs sont au programme pour sculpter l’antenne et fidéliser les auditeurs.  Après le succès de la réédition de « St Pepper » des Beatles et le pullulement des festivals rock dans l’hexagone,  « Radio Perfecto » apparaît comme la nouvelle preuve de la bonne santé de cette musique et confirme l’adage rendu célèbre par Neil Young « Rock n’ Roll can never die ».

visuel: ©flexgraph

Xavier Douroux, cet activiste visionnaire, est mort
[Réédition] « Le Privé », l’adaptation de Chandler par Altman à nouveau en salles
Gaspard de Florival

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *