Politique culturelle

Un nu de Picasso s’envole aux enchères

05 mai 2010 | PAR Margot Boutges

 

Record battu ! Sans originalité, c’est une toile de Picasso qui décroche le fanion de l’œuvre la plus chère jamais vendue lors d’enchères publiques. Adjugée pour 106,4 millions de dollars chez Christie’s à New York, elle accède au statut d’œuvre la plus chère du monde, venant détrôner la sculpture de Giacometti  L’homme qui marche vendue à Londres pour 104,3 millions de dollars en février dernier. 

Nu au plateau de sculpteur a été peinte par l’artiste andalou en 1932. Cette œuvre de Picasso a été proposée à la vente suite au décès de Frances Lasker Brody, une collectionneuse d’art moderne de Los Angelès. La vente comprenait aussi des œuvres de Matisse, Braque, Vuillard, Marini…  L’œuvre maitresse de Picasso avait été estimée de 70 à 90 millions de dollars mais les prix se sont envolés mardi soir. On ne sait pas encore qui en est l’acheteur. 

Les enchères se sont déroulées sans dommages ce qui n’est pas toujours le cas. On repensera à celles organisées en 2006 par le milliardaire de Las Vegas Steve Wynn qui s’étaient très mal terminées. Ce dernier avait du renoncer à vendre son Picasso Le rêve juste après en avoir conclu la vente et avoir perforé la toile de son coude.    

Zoe Kravitz va jouer dans la série Californication
Tintin au Congo bientôt interdit à la vente ?
Margot Boutges

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *