Politique culturelle

Réouverture du CHRD de Lyon, ce vendredi 16 novembre

Réouverture du CHRD de Lyon, ce vendredi 16 novembre

15 novembre 2012 | PAR Bastien Stisi

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) de Lyon rouvre ses portes ce vendredi 16 novembre, après une fermeture longue d’une année entière. Le musée a profité de cette interruption pour rénover ses collections permanentes, nouvellement présentées au sein d’un parcours dévoilant une centaine de documents et d’objets, archives inédites relevant des secrets et des témoignages, sauvées de la griffe des limbes dévastatrices de la mémoire historique…

L’ambition originelle du musée et de ses pionniers résistants, était de véhiculer, auprès des jeunes générations, la mémoire des évènements de 39-45 et le sort dramatique de ses déportés. Désormais, afin de « rendre accessible à tous ce patrimoine commun qu’est notre histoire », la directrice du CHRD Isabelle Doré-Rivé revient sur les enjeux nouveaux qui, selon elle, participent à l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, soixante-dix ans après les évènements dévastateurs qui ont anéanti mortellement la France et l’Europe.

La nouvelle configuration du musée, savamment pensée et orchestrée, souhaite dépasser l’évidence du « plus jamais cela » leitmotiv muséal, obsolète et poussiéreux, qui semblait se répéter inlassablement dans tous les lieux dédiés à la mémoire et à l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Le CHRD se place en marge de cette thématique récurrente, et cesse de  souffler de manière stérile sur les cendres encore chaudes des disparus de 39-45 : « Désormais, la question essentielle », assure Isabelle Doré-Rivé, « est sans doute celle de l’accès aux connaissances historiques mais aussi l’approche sensible et intime de cette période dont le vécu a, durant deux générations, été transmis au sein des familles. »

Visuel (c) : affiche du CHRD de Lyon

Facebook met les couples à la page
Le décès d’Han Suyin
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *