Livres
Le décès d’Han Suyin

Le décès d’Han Suyin

15 novembre 2012 | PAR Tatiana Chadenat

L’écrivain, médecin et sinologue, Han Suyin, une des romancières les plus lues dans le monde et les plus controversées en Europe s’est éteinte le 2 novembre 2012 à l’âge de 95 ans à Lausanne.

Par son profil atypique, ses romans et ses positions controversées, Han Suyin a toujours marqué les esprits. Née d’un père chinois et d’une mère Belge, elle vécut entre la Chine, l’Inde, la Belgique et les Etats-Unis. Médecin de profession, Han Suyin, a exercé ce métier pendant 15 ans avant de se tourner définitivement vers l’écriture.

Connue pour son roman Multiple Splendeur qui fut adapté au cinéma  par Henry King sous le titre de La colline de l’adieu, lui même succès hollywoodien des années 50’s, l’écrivain polyglotte est aussi célèbre pour ses essais politiques et historiques et ses conférences aux analyses et positions controversées données partout dans le monde.

Han Suyin a longtemps soutenu le parti communiste chinois (sans y adhérer), et notamment le « Grand bond en avant », qu’elle défend avec ferveur en 1975 sur le plateau de Bernat Pivot : « les résultats économiques du « Grand bond en avant » ont permis de casser l’épine dorsale de la bureaucratie mandarinale élitiste féodaliste et pro soviétique. On a dit aux peuples, osez parler, osez penser, osez faire, le peuple a commencé à oser. Il a permis de passer du tiers monde à un homme nouveau ». Après la révolution culturelle, elle rompt avec le régime, ce qui lui vaut d’être critiquée par des confrères sinologues pour « ses propos changeants » et des pronostics et analyses souvent démentis (Simon Leys).

Pour autant et malgré les controverses, Han Suyin reste dans les esprits, une grande romancière à la renommée mondiale et dont les écrits ont livré un témoignage authentique de l’Histoire bouleversante de la Chine du XXème siècle.

 

Réouverture du CHRD de Lyon, ce vendredi 16 novembre
Mon frère est un cheval et Mon cheval s’appelle orage d’Alex Cousseau
Tatiana Chadenat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *