Politique culturelle

Le budget de la culture 2012 : souriez, ça grimpe !

Le budget de la culture 2012 : souriez, ça grimpe !

29 septembre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Frédéric Mitterrand à présenté hier aux journalistes venus nombreux le budget 2012 du ministère de la culture 2012. L’occasion d’un discours fleuve et technique sur les hausses nombreuses dont bénéficie ce portefeuille. Une magnifique nouvelle qui ne semblait pas mettre en joie notre Ministre de la Culture et de la Communication.

Tous secteurs confondus,le ministère de la Culture et de la Communication bénéficie d’un budget qui progresse de 0,9 %, pour s’élever à plus de 7,4 Md€. Tous les budgets augmentent ou sont au minimum maintenus à l’exception de « la recherche culturelle » qui perd 0,7 % .

Ainsi, alors  que des coupes sont opérées dans les budgets culturels de la plupart des partenaires européens de la France, le budget du ministère de la Culture et de la Communication est sanctuarisé en 2012, témoignant de l’attention portée par le Gouvernement aux secteurs culturels.

De grands projets commencent à voir le jour.  Par exemple, dans le secteur des archives, le grand chantier du Centre national des archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine s’achève en 2012, pour une ouverture prévue en 2013. Le projet a suscité et suscite l’agacement des chercheurs. En effet, ce nouveau centre remplace celui actuel des Archives dans lequel prendra place Une Maison de l’Histoire de France devant voir le jour en 2015. Situé dans le bâtiment des archives nationales, il pousse à la délocalisation des sources contemporaines pour les chercheurs. Autre grand projet, moins controversé, celui de la construction du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), qui ouvrira ses portes au printemps 2013, quand Marseille sera Capitale européenne de la culture. Ce musée est conçu comme un outil de dialogue interculturel majeur.

Lors de la conférence a également été annoncé l’achat prochain de la tour Utrillo, située aux confins de Montfermeil et de Clichy-sous-Bois. Elle abritera une Villa Médicis version française.

Le soutien a la création a été affirmé, avec une augmentation de + 6,3 %. Le musée de Tokyo devrait voir sa rénovation arriver à terme. Des installations telles que Monumenta sont soutenues. Concernant le spectacle vivant, Frédéric Mitterrand a déclaré vouloir mettre  en œuvre du plan d’actions pour le spectacle vivant (…)  annoncé à Avignon en juillet dernier. Les moyens consacrés à ce secteur  incluent en particulier 347 M€ pour le fonctionnement des structures du spectacle vivant (+ 3,5 M€ dans le cadre du plan spectacle vivant). S’agissant  du cinéma, la taxe sur les services de télévision sera réformée, afin de garantir le financement du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Il bénéficiera de 700 M€ de ressources en 2012 pour poursuivre son action au service du cinéma et l’audiovisuel.

A la fin d’un exercice lourd de détail budgétaire, Frédéric Mitterrand a conclu par une jolie formule  faisant figure ironique : la culture ne se résumera jamais à une bataille de chiffres.

Visuel : ©Didier Plowy-MCC

Destination Woodstock à l’Alhambra
Roman Polanski reçoit son prix deux ans après son arrestation
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *