Actu
Joël Riff nommé commissaire d’exposition à La Verrière de Bruxelles

Joël Riff nommé commissaire d’exposition à La Verrière de Bruxelles

23 septembre 2022 | PAR Noemie Wuchsa

Ce 22 septembre, Joël Riff est nommé commissaire des expositions à la Verrière – Fondation Hermès, lumineuse galerie d’art bruxelloise. Ce dernier succède à Guillaume Désanges, à la tête de cette galerie depuis déjà 9 ans. Portrait de galerie et de projets à échelle humaine. 

L’art de projets inassouvis

Il ne serait pas insensé de qualifier Joël Riff de couteau-suisse artistique. Ancien étudiant de l’école Duperré à Paris, il y enseigne aujourd’hui. Joël Riff a auparavant assuré le commissariat d’expositions personnelles, à taille humaine. Fréquemment invité à Londres et à Paris. Adepte de transmission mais aussi d’écriture, il anime depuis plusieurs années une chronique et une revue. A l’heure actuelle, de nombreux autres projets sont en cours dans des galeries françaises – à Marseille, à Strasbourg, et auprès de la résidence d’artistes de Moly-Sabata.  

Ses projets pour la Verrière sont considérables. Joël Riff compte avant tout amener un regard neuf sur la matière. Une programmation lumineuse sera prochainement à l’œuvre, avec une fine association d’arts visuels et d’arts appliqués. Le nouveau commissaire d’exposition estime que le but pour les artistes est d’inscrire “leur sensibilité dans une communauté de gestes”. Sa première exposition à la galerie sera présentée du 9 février au 22 avril 2023. Marion Verboom, aux sculptures libres et abstraites à l’honneur, cohabiteront avec une série d’artistes et d’artisans, tels qu’Amélie Lucas-Gary, Maude Maris et Chloé Vernerey. 

Dans la continuité de création et de transmission

La Verrière – Fondation d’entreprise Hermès a été inaugurée en 2000, et organise depuis ces années quatre expositions d’art contemporain par an, où flirtent arts plastiques et design. Se cache derrière cette proposition riche une volonté de mettre en valeur la scène locale, française et internationale. Une grande attention est évidemment portée sur la manière d’exposer les œuvres, inédites et partageables entre tous. Le maître-mot de la fondation ? Transmettre, créer, protéger et encourager

Image de couverture : Joel Riff © Vincent Ferrane

Le Luminor, menacé de fermeture
9 morts et 20 blessés au Guatemala lors d’une bousculade après un concert patriotique
Noemie Wuchsa

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture