Politique culturelle
Canal+ : Bolloré mécontent d’une enquête sur l’OM

Canal+ : Bolloré mécontent d’une enquête sur l’OM

10 septembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Vincent Bolloré a encore frappé. Après avoir censuré un reportage sur le Crédit Mutuel en juillet dernier, celui qui a repris en main le groupe Canal+ a cette fois-ci manifesté son mécontentement quant à une enquête sur l’OM diffusé sur Canal. Le reportage donnerait à voir une image trop négative de l’équipe de football. Rappelons que l’OM est partenaire du groupe Canal… Bolloré aurait alors qualifié l’enquête de « inutilement partiale ». L’objectivité de l’information alors remise en cause et Canal moins fidèle que jamais à son esprit initial, la chaîne n’est plus ce qu’elle était. On vous explique les faits. 

Vincent Bolloré a tout un empire, et pas des moindres, entre les mains. Quand on pense à Canal+, on pense irrévérence, humour acéré et liberté. Trois mots qui ne pourront peut-être plus qualifier un Canal au coeur de la tourmente. La cause d’un grabuge médiatique continu depuis deux mois ? Le propriétaire du groupe médiatique, Vincent Bolloré. C’est le 24 juin 2014, que celui ci remplace Jean-René Fourtou en tant que président du conseil de surveillance de Vivendi, multinationale possédant le groupe Canal. Cela faisait alors douze ans qu’il était présent dans le monde des médias et avait dirigé, pendant un temps, la banque d’investissement italienne Mediobanca, dont il restera actionnaire. Il s’occupera, par la suite, de la gestion du groupe français Havas  ainsi que de Direct Matin. Vincent Bolloré est donc un professionnel de l’information, domaine dont la première règle est censée être l’impartialité.

Seulement voilà : impartial, le patron de Canal ne l’est pas. En juillet 2015 le scandale éclate : Bolloré a censuré un reportage d’investigation sur le Crédit Mutuel, affirme le site web d’information Mediapart, le mercredi 29 juillet. Il aurait, en effet, noué des liens très étroits avec le patron de ladite banque. Bien des polémiques ont suivi cette affaire.

Le nouveau faux pas à l’ordre du jour ? L’homme d’affaire a révélé être très mécontent d’un documentaire diffusé sur Canal+ sur l’OM, annonce le journal Le Monde. En outre, le reportage se voudrait trop « négatif » et ne servirait pas assez la cause de l’équipe marseillaise. Or, l’équipe de foot est un partenaire majeur de la chaîne. Intitulé OM, la fuite en avant ?, le reportage a été diffusé, mercredi 2 septembre, dans l’émission « Enquêtes de foot », sur Canal+ Sport. Il revient sur l’été compliqué du club de football, qui a vu partir un nombre notable de joueurs majeurs de l’équipe ainsi que son entraîneur, l’Argentin Marcelo Bielsa. L’enquête met, par ailleurs, un point d’honneur à décortiquer la stratégie de réduction de la masse salariale mise en œuvre par la direction du club marseillais. Dès le lendemain, Bolloré s’est exprimé lors d’un comité d’entreprise exceptionnel, et aurait révélé son grand mécontentement. L’homme fort de Canal ne voudrait surtout pas froisser l’égo de gros partenaires.

Entre petites magouilles entre amis et censure, le groupe Canal pourra t-il un jour retrouver un tant soit peu de déontologie ?

Visuels : ®DR

[Live Report] Ballake Sissoko & Vincent Segal : conversation de cordes et de cultures
[Festival d’Automne] Robert Lepage, des yeux d’enfant, une mémoire de géant dans 887
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *