Politique culturelle
Bernard Marionnaud, fondateur de l’enseigne, est décédé

Bernard Marionnaud, fondateur de l’enseigne, est décédé

23 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Bernard Marionnaud, fondateur de l’enseigne de parfumeries portant son nom, est décédé à l’âge de 81 ans des suites d’un cancer…

Bernard Marionnaud, fondateur de la chaîne de parfumeries portant son nom, est mort selon une information du Parisien révélée ce mercredi 22 juillet. Une information confirmée par son entourage à l’AFP ainsi que par le distributeur de cosmétiques lui-même. Il se serait éteint à l’âge de 81 ans des suites d’un cancer.

Gravement malade, Bernard Marionnaud avait dû renoncer en janvier 2014 à se présenter aux élections municipales en tête de liste soutenue par le « Rassemblement bleu Marine » de Marine Le Pen à Clamart, précise BFM. « J’ai un problème de santé (…) je suis K.O. Il y a un peu plus de deux mois j’ai été hospitalisé à Percy puis au Val-de-Grâce. Je suis incapable de tenir une ligne de conduite », avait déclaré Bernard Marionnaud.

A l’annonce de sa candidature, le groupe Marionnaud, embarrassé par la radicalisation de son fondateur historique, s’était désolidarisé dans un communiqué en 2013 de « prises de position publiques » qui « n’engagent que lui ».

Bernard Marionnaud avait ouvert sa première parfumerie à Clamart en 1958, rappelle Le Monde, avant d’étendre son petit empire à une quinzaine de boutiques. En 1996, il avait vendu l’entreprise à Marcel Frydman (mort en avril dernier) qui avait considérablement développé l’enseigne, la portant à 1 300 boutiques. Lui-même l’avait revendue en 2005 à un groupe chinois alors que la marque était en pleine tourmente à la suite d’erreurs comptables.

Aujourd’hui, avec plus de 1 000 magasins en Europe, Marionnaud est un des leaders de la distribution de parfums et cosmétiques. L’enseigne est présente dans 9 pays et compte 519 magasins en France. Né en 1934, Bernard Marionnaud était père de quatre enfants. Selon son entourage, ses obsèques auront lieu lundi.

Visuel : © Patrick Kovarik / AFP

Helly Luv, la chanteuse qui milite contre Daech
Décès de E.L Doctorow, auteur de « Ragtime »
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *