Medias
wikipédia : crash programmé?

wikipédia : crash programmé?

07 janvier 2013 | PAR Sandra Bernard

Wikipédia, l’une des incarnations vibrantes pour les internautes de la liberté, de l’égalité et de la fraternité serait-elle en danger? Nul ne peut plus ignorer ce géant du web. En une décennie à peine, ce projet participatif initié pour mettre le savoir, au sens large du terme, à la portée de tous s’est imposé en leader dans le petit monde très respecté des encyclopédies. Pourtant, elle est régulièrement mise en cause que ce soit pour son contenu que certains, de moins en moins nombreux, jugent peu fiable ou bien pour son mode de fonctionnement.

Justement, actuellement c’est son fonctionnement qui fait jaser. Selon une étude portant sur le wikipédia anglophone, le nombre de contributeurs réguliers (au moins cinq contributions par mois) serait en diminution. Les plus pessimistes voient déjà se profiler la fin de l’encyclopédie. Toutefois chers lecteurs, ne vous alarmez pas, ce n’est pas parce que wikipédia anglophone aurait perdu  37,5% de ses contributeurs entre 2007 et 2012, qu’elle va disparaître, chaque projet linguistique étant indépendant. Il en va de même pour la version germanophone du wiki -20%. Au contraire, on remarque que la version francophone du site reste très active et dynamique.

Ces résultats disparates peuvent s’expliquer par des modes de fonctionnement des communautés différents. Les adeptes de la langue de Goethe, très soucieux de la qualité et de la réputation de leur encyclopédie adorée, font patienter les propositions des nouveaux venus jusqu’à ce qu’un contributeur confirmé le valide. Pour le wikipédia anglophone, c’est moins une perte sèche de contributeurs qu’un changement linguistique de ces mêmes contributeurs qui se tournent vers leurs projets nationaux. Certains reprochent une syntaxe à base de balises difficile pour les nouveaux arrivants. Pour la version francophone, il existe une rubrique d’aide. De plus, des contributeurs confirmés corrigent vite les petites erreurs de mise en forme, parfois quelques minutes après la rédaction de l’article. Enfin, nombres d’articles de premier plan atteignent une qualité satisfaisante et il y a donc moins de contributions. Une refonte du système de rédaction est actuellement en projet, à voir…

Que chaque version wikipédienne évolue à son rythme semble donc normal et la régression de l’une n’entraîne pas les autres. Si le nombre de contributeurs réguliers ou non reste stable le projet a encore de longues années devant lui pour nous éclairer de son savoir lumineux.

Visuel : Capture d’écran

Le festival Sons d’Hiver place l’Ile de France sous le signe de la musique
Le Festival Antigel vient faire rire les Yvelines, tout le mois de février
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *