Medias
Vers une demande d’annulation des régionales ?

Vers une demande d’annulation des régionales ?

02 décembre 2015 | PAR Pauline L'Huillier

Le journal Libération a publié, le 30 novembre, une tribune constituant une demande d’annulation des élections régionales qui devront avoir lieu le 6 et 13 décembre prochain. Cette demande a été formulée par le politologue Thomas Guénolé et Jérémy Afane-Jacquart, avocat au barreau de Paris.

Sur le plateau de l’émission #DirectPolitique (Linternaute.com, Ouest-France, 20 Minutes), Thomas Guénolé a du expliquer en détail sa demande d’annulation des élections régionales, adressée au Conseil d’Etat. Selon lui, cette initiative « part d’un principe simple : « soit l’état d’urgence a été mis en place pour une menace terroriste réellement urgente et alors il faut reporter les élections, soit les régionales peuvent se tenir et l’état d’urgence n’est pas justifié ». Commençant sa demande par la formule « Au nom du droit des électeurs français à la sûreté, et au nom de leur droit à la libre expression du suffrage » il évoque un « contexte de guerre » et aussi le décret du 12 décembre 1955 qui stipule « les circonstances exceptionnelles qui rendent impossible, actuellement, le déroulement d’opérations électorales libres et sincères ».  Il évoque aussi une atteinte au principe de sûreté. Pour lui, convoquer les électeurs représente une mise en danger car cela constitue des rassemblements publics de grande ampleur.

Si Libération publie cette tribune c’est sans doute aussi dans l’esprit de créer une forme de résistance au FN. Pour rejoindre les journaux du Nord qui ont déjà pris position face à cette montée du FN dans leur région. Lundi 30 novembre le journal du Nord Pas de Calais La voix du Nord avait en effet témoigné d’une inquiétude quant à une possible victoire du FN aux régionales. Pour ces médias, il serait dangereux de faire des élections aussi rapprochées après les attentats qui ont eu lieu à Paris en novembre.

Et si le Front national remportait la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur ? Selon de multiples sondages, Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste du parti frontiste dans la région, serait en mesure de remporter les élections du 6 et 13 décembre prochain. Face à ce risque, 21 responsables de réseaux associatifs de cette région appellent à un sursaut citoyen et créent une pétition nommée « APPEL citoyen : PACA, pas ça ! Pour un sursaut citoyen face au péril de la Maréchal-Le Pen dans notre région ».

Aujourd’hui, la menace d’une perte de nos repères démocratiques est de plus en plus présentes… Coincés entre un quotidien militarisé et la folie nihiliste djihadiste, les idées nauséabondes nationales-populistes prospèrent plus que jamais.

VISUEL : ©pétition PACA, pas ça !

Box-office France semaine : 570000 entrées pour « Le Voyage d’Arlo » de Pixar, petit score pour Johnny Depp
Italie : « Ils imaginent la terreur, nous répondons avec la culture »
Pauline L'Huillier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *