Medias
Le New York Times quitte Paris pour Londres

Le New York Times quitte Paris pour Londres

23 juin 2015 | PAR Milena Landre

Petit à petit, le quotidien américain vide ses bureaux de Paris pour s’installer à Londres. Le siège parisien du New York Times se voit vidé à cause de « l’inflexibilité de la législation du travail français » selon le Financial Times de Londres. 

La nouvelle est dure pour Paris. Le siège du New York Times à Paris sera très prochainement transféré à Londres. Surnommé la « Gray Lady », le journal de référence avait installé ses bureaux européens à Paris en 1987 après avoir pris des parts dans l‘International Herald Tribune qu’il publie encore aujourd’hui. Ce témoignage de l’amitié Paris-New York se trouve aujourd’hui ébranlé par le déménagement imminent du grand quotidien.

Les membres de l’équipe éditoriale du New York Times qui partent à la retraite ne seront pas remplacés. Le quotidien américain souhaite augmenter sa présence à Londres au dépend de son site parisien afin d’ajouter des éditeurs numériques aux équipes et partager un studio de première qualité avec Londres, plaque tournante internationale. Le siège du secteur numérique se trouve déjà à Londres, ce qui explique également le changement d’adresse du New York Times, au délà de la rigidité de la législation du travail en France.

L’époque du rapprochement entre Paris et New York est donc finie. Comme le rappelle l’hebdomadaire français Courrier International, les plus nostalgiques pourront se remémorer la vieille époque avec cette scène mythique d’A Bout de Souffle de Jean-Luc Godard, lorsque Jean Seberg distribue le Herald Tribune sur les Champs Elysées.

Visuel : CC

Le banquier du diable de Jean – François Bouchard
Les 8 terrasses parisiennes incontournables de l’été
Milena Landre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *