Medias

Le biopic sur Michel Drucker diffusé mercredi soir sur France 3

Le biopic sur Michel Drucker diffusé mercredi soir sur France 3

17 décembre 2012 | PAR Bastien Stisi

Qu’est ce qu’on va faire de toi, le biopic sur Michel Drucker, est projeté pour la première fois à la télévision ce mercredi soir, sur France 3. Réalisé par Daniel Verhaeghe pour France Télévisions, le télé-film est l’adaptation de l’autobiographie du même titre, sortie en 2007.

Best-seller littéraire de l’année 2007, l’immense succès rencontré par l’autobiographie du plus célèbre et du plus conventionnel des animateurs de télé français a rapidement attiré l’attention de Daniel Verhaeghe, spécialiste de la réalisation télévisuelle. Tourné en 2011 en région parisienne, le jeune Michel Drucker est interprété par le novice Nicolas Rompteaux.

Le biopic, considérablement romancé, revient sur la vie de l’ami des stars avant qu’il ne se lance dans la radio et la télévision. Retour sur une jeunesse de cancre dans une famille où l’excellence scolaire était un devoir. Né de parents ukrainiens arrivés en France en 1925, Michel Drucker grandit auprès d’un père très marqué par les évènements survenus pendant la Seconde Guerre mondiale et avec qui il entretenait des relations complexes. Dénoncé aux autorités, Abraham Drucker a été fait prisonnier à Compiègne puis à Drancy, principal centre de déportation vers les camps d’extermination nazis (selon l’historien Maurice Rajsfus, auteur de Drancy, un camp de concentration très ordinaire 1941-1944, il y aurait même assuré les fonctions de médecin-chef.) Le téléfilm explore également les relations de Michel avec son frère Jean, l’ancien PDG de M6 et père de Marie Drucker décédé en 2003 d’une crise cardiaque.

Diffusé pour la première fois ce mercredi soir à 20h45 sur France 3 (afin de célébrer les 45 ans de carrière de l’animateur), le biopic a récemment fait l’objet d’une épaisse controverse, suite aux révélations du Canard Enchaîné. Selon l’hebdomadaire satirique, 1,6 million d’euros auraient en effet été dépensés pour la production du télé-film…Une tâche considérable à l’heure des restrictions budgétaires qui touchent actuellement le service publique et France Télévisions

Visuel (c) : pochette de Qu’est ce qu’on va faire de toi de Michel Drucker

Le Prix Louis Delluc récompense Benoît Jacquot pour ses « Adieux à la Reine »
« Jack Reacher » : un divertissement sans fraîcheur
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *