Medias
La vente en ligne s’étend à Twitter

La vente en ligne s’étend à Twitter

11 décembre 2014 | PAR Marie-Lucie Walch

Aujourd’hui est mise en ligne la première application permettant d’acheter un livre du groupe Hachette Book Group depuis un compte Twitter. Une pratique qui tend à devenir de plus en plus commune sur les réseaux sociaux.

 tweet HBE

La filière américaine du groupe Hachette, HBG, fait décidément beaucoup parler d’elle ces derniers temps. Lancée dans la bataille sur le prix des livres numériques contre le groupe de distribution en ligne, Amazon, depuis mai dernier et qui s’est achevée le 13 novembre 2014, elle concluait un accord selon lequel « l’éditeur garderait la main sur les prix de vente de ses livres électroniques aux Etats-Unis ».

Lundi 8 décembre, HBG annonçait la vente de ses livres sur Twitter. Mise en place par la plateforme américaine « Gumroad » qui permet aux producteurs de vendre directement leurs produits sans passer par des fournisseurs, la nouvelle fonctionnalité autorise les utilisateurs de Twitter à commander des livres à la maison d’édition depuis leur compte. Vu la présence croissante d’écrivains sur les réseaux sociaux faisant leur propre promo, Hachette Book Group a tout intérêt à ce que cette modalité d’achat fonctionne. C’est ce que précise dans un communiqué le patron de la maison d’édition, Michael Pietsch: “Avec une si grande partie du marketing de nos livres faite désormais sur les médias sociaux, acheter à l’intérieur de Twitter est l’étape suivante naturelle. »

Ce n’est pas une première pour le réseau social qui a déjà une expérience du e-commerce.  Europe 1 signale en effet que « depuis quelques semaines, certains utilisateurs américains ont en effet vu s’afficher un bouton “Acheter” à côté de tweets mentionnant des morceaux de musique. Plus besoin de passer par une boutique en ligne (iTunes, Amazon ou autres), l’internaute peut s’offrir le dernier U2 ou le nouveau Lady Gaga en un clic, sans quitter le réseau social. » Avant ça, l’utilisateur devait poster un message public contenant un hashtag précis à destination d’ Amazon et American Express. Le Journal du Net écrivait en septembre que « cette fonctionnalité est réservée aux applications mobiles de Twitter et vise principalement à vendre des éditions limitées ou des articles que l’on peut souhaiter obtenir sans délai, comme des places de concert. »

Pour inaugurer ce nouveau type de vente en ligne, HBG a prévu un plan marketing serré en programmant trois romans répartis sur une semaine.  Pas de romans déjà parus en boutique, mais de véritables inédits. Le premier, The Art of Asking de la chanteuse Amanda Palmer qui sort ce jeudi sera suivi du roman You are Here lundi 15 décembre , et de The Onion Magazine: The Iconic Covers That Transformed an Undeserving World le jeudi18 décembre.

Facebook avait également  commencé à tester un bouton « Acheter » en juillet pour mobile et ordinateur, comme c’était le cas pour la page officielle du magazine La Redoute. Une alternative pour les réseaux sociaux de se financer, au risque d’être pollués outre mesure par la publicité?

Du changement pour la Comédie de Caen
Les paroles vaines de La Ribot au Festival d’Automne, « El triunfo de La libertad » ?
Marie-Lucie Walch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture