Actu
La chanteuse Sia se met à dos la communauté handicapée sur Twitter

La chanteuse Sia se met à dos la communauté handicapée sur Twitter

24 novembre 2020 | PAR Mahaut Adam

Le futur film de la chanteuse Sia, Music, met en scène sa collaboratrice et danseuse Maddie Ziegler dans le rôle d’une adolescente autiste. Auteure et interprète des célèbres tubes Chandelier et Breathe Me, Sia s’attire les foudres de la communauté handicapée sur Twitter qui juge inconvenable de ne pas avoir cherché pour le rôle du personnage Music une comédienne sur le spectre de l’autisme.

La chanteuse australienne a toujours fait attention à rester discrète. Pourtant, ce jeudi, lorsqu’elle met en ligne la bande annonce de son futur film qui prend la forme d’un album de musique, elle attire l’attention sur Twitter. Prévu pour février, ce film reprend une nouvelle écrite qu’elle a écrit en 2007, qui raconte l’histoire de Zu (Kate Hudson), une ancienne junkie et trafiquante de drogues qui se retrouve tutrice de sa demi-sœur autiste, Music (Maddie Ziegler). Le tournage du film remonte à 2017.

Les activistes du handicap réagissent aussitôt et reprochent à Sia d’avoir choisi la danseuse prodige Maddie Ziegler, pour le rôle de Music, à la place d’un comédien sur le spectre de l’autisme. Née en 2002, Maddie Ziegler a marqué les esprits par sa danse contemporaine dans le clip de Sia Chandelier.

A ces attaques, Sia a objecté qu’elle avait d’abord choisi d’engager une jeune fille autiste mais que le tournage s’était révélé « trop stressant » pour elle. Elle souligne aussi avoir voulu s’inspirer d’une de ses plus proches amies pour le personnage de Music, un choix qu’elle dit avoir été guidé par la « compassion ». Par ailleurs, ses réactions sont très violentes. Elle répond par exemple à une utilisatrice de Twitter qui affirme qu’elle connait plusieurs acteurs autistes : « Maybe you’re just a bad actor ».

Argumentant qu’elle s’est documentée pendant plus de trois ans sur cette problématique, elle avance le fait que les internautes dénoncent son film sans même l’avoir vu.

De plus, la chanteuse a utilisé des termes comme « individus à capacités particulières », ce qui est fortement critiqué comme étant un signe d’arrogance à l’égard des personnes handicapées.

Le débat s’envenime jusqu’à ce que plusieurs associations émettent elles-aussi leurs critiques, comme la Société britannique de l’autisme ou l’Association américaine des personnes atteintes de handicap. Un faux pas qu’on ne lui pardonnera pas de si tôt.

Visuel : © creative commons

La mairie de Paris va créer plus de 500 logements pour étudiants dans le 5ème arrondissement.
La salle de spectacle L’Eléphant de Paname ferme définitivement ses portes.
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture