Medias

Guy Béart est mort : La musique en deuil

Guy Béart est mort : La musique en deuil

16 septembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

L’illustre auteur-compositeur-interprète est décédé ce mercredi matin à 85 ans. En janvier, l’artiste avait fait ses adieux à un public ému sur la scène de l’Olympia. Souvenirs.

GUY-BEART-LAUREAT-DU-PRIX-NIKOS-GATSOS-2014

Guy Béart, figure incontournable de la chanson française, est mort ce matin, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. Son attaché de presse, Fabien Lecoeuvre a expliqué : « Je viens d’avoir ses filles au téléphone, il est décédé ce matin en allant chez le coiffeur. Il est tombé sur le trottoir, il n’a pas pu être ranimé ». L’interprète de L’eau vive, chanson apprise par des générations d’enfants avait fait ses adieux à la scène en janvier, à l’Olympia.

Né le 16 juillet 1930 au Caire, l’artiste arrive en France à 17 ans, après avoir passé du temps dans plusieurs régions d’Europe ainsi qu’au Mexique. Fils d’un expert comptable, Guy Béart, ingénieur de profession, découvre les cabarets et se lance ainsi dans la chanson en 1954. Un an après ses débuts, il interprète un morceau considéré aujourd’hui comme un hymne à la liberté : l’Eau Vive, composée pour le film du même nom de François Villiers, avec des dialogues de Jean Giono.

L’artiste, très connu en France, reste néanmoins extrêmement concerné par les événements terribles qui ravagent le pays où il a grandi. Il retourne alors à Beyrouth, en pleine guerre du Liban, en 1989, pour constater l’étendu des dégâts. S’étend devant lui un paysage terrifiant fait désormais de ruines. Il y chante Liban Libre, tube au titre évocateur, dans laquelle il exprime ses envies de paix.

Atteint d’un cancer en 1980, il se retire quelques temps de la scène pour nous revenir en pleine forme 10 ans après. Le meilleur des choses, son dernier album exprimait d’ailleurs toujours son amour pour la vie.

Visuel  : ©DR

Les sorties cinéma de la semaine du 16 septembre
Journées du patrimoine : Une balade historique et politique de Paris
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *