Medias

FlashForward : la série événement bientôt sur TF1

10 novembre 2009 | PAR Romain Giuseppone

Il se pourrait qu’un jour, votre futur vous soit révélé. En attendant, FlashForward vous propose de voir l’avenir de l’humanité tout entière. La série, véritable buzz médiatique de l’été, est diffusée aux Etats Unis sur ABC et bientôt en France sur TF1.

Flash Forward propose un pitch surprenant qui peut se résumer en une phrase : Pendant 2 minutes et 17 secondes, l’humanité tout entière subit un black-out et chacun est confronté de manière anticipée, à son futur prévu pour se dérouler six mois plus tard.
De ce black-out global, naîtront des catastrophes qui sans elles ne pourraient donner lieu au futur proposé par les projections de chacun.
Le pitch un peu tordu, n’obscurcit pas pour autant cette histoire riche en rebondissements et en personnages, qui saura faire tenir en haleine le spectateur lambda. Tous les adeptes de complots et d’investigations haletants en auront pour leurs frais et seront comblés.

flash forward

Comme beaucoup de séries de ces dix dernières années, FlashForward trouve sa source dans le symbole du 11 septembre et ses conséquences traumatiques. En cela elle est le reflet d’un monde dans lequel l’avenir reste incertain. C’est un condensé des frustrations et angoisses qui chaque jour nous parcourent, amplifiées par les médias.
Dans l’utilisation de l’idée principale du pitch, Flash Forward donne une double piste narrative. D’un côté, chaque individu est sujet des conséquences de son black-out. De l’autre, une juxtaposition des prédictions des individus fait que le monde entier est touché par ce black-out. Dès lors, toutes les histoires personnelles s’étirent en ramifications et s’entrecroisent.
C’est précisément en utilisant ce fil, que la série tire toute sa richesse scénaristique. L’idée ultime et quasi infinie selon laquelle, les black-out de certains permettent de comprendre le sens de ceux des autres. Flash Forward est ainsi une vraie série mondialiste, qui montre à quel point dans le monde actuel, chacun est lié aux autres.

À sa façon, elle dénote l’importance même inintentionelle, de chaque personne à l’expérience de l’autre. Suite à Lost, qui aura su jouer sur les clichés pour réaliser une histoire à tiroirs étirée jusqu’au possible ; Flash Forward semble prendre un chemin identique qui peut- être s’en déviera pour arriver à nous surprendre.
En tout cas, la série pose, avec une structure scénariste originale, les interrogations anxieuses de la génération 00 mêlées à une odyssée dans l’intime de chacun. Flashforward pourrait être le témoin assez fidèle des pulsions qui auront traversé la décennie écoulée.
À travers les histoires de machines à voyager dans le temps, en passant par les romans d’anticipation et de science-fiction, l’homme s’est toujours interrogé sur ce qui lui échappe.
En somme, il a toujours cherché à se procurer la substance de son futur pour mieux le maîtriser. Flash Forward tente de synthétiser
ce questionnement et comme le dit Paul Auster, dans son roman Moon Palace : « Une fois qu’on a goûté au futur, on ne peut pas revenir en arrière. »

FlashForward, Le jeudi sur ABC. Episodes en VOST sur www.tf1vision.com (1,99€ l’épisode).

Quand le cinéma devient une affaire de femmes …
Giorgio Agamben et Martin Rueff à l’Odéon, demain
Romain Giuseppone

One thought on “FlashForward : la série événement bientôt sur TF1”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *