Medias

AAF ou Lorsque l’utopie d’André Malraux, l’Art pour Tous, se réalise …

21 mai 2010 | PAR Claire Linda

I PARK ART et THE AFFORDABLE ART FAIR, sont deux concepts qui ont un point commun : rapprocher le public, les artistes, les professionnels, les collectionneurs, et permettre l’accès à un art contemporain de proximité et de qualité. Facebook est devenu un outil indispensable pour rassembler autour  de manifestations qui ont un sens, le premier flashmob artistique relayé par internet aura lieu à Paris samedi 22 mai à 15h dans un lieu encore tenu secret.
Parce qu’il est difficile pour les artistes de rencontrer leur public, l’architecte/artiste italien Mattia Paco Rizzi a créé I PARK ART, un concept de « guérilla artistique urbaine » déjà concrétiser dans les villes de Gênes, Milan, Rome, Lima et Mexico. I PARK ART envahit Paris pour la première fois le 22 mai et sera suivi d’un apéro dans un lieu privé ; l’endroit sera dévoilé au dernier moment via internet (www.parkart.tk). La consigne est « Paie ton parcmètre et expose ton art ». L’idée est l’occupation légale et temporaire d’un parking public par des artistes. En utilisant un emplacement de stationnement non pour garer une voiture mais pour exposer des oeuvres d’art, les artistes se réapproprient l’espace public.
The Affordable Art Fair, une grande foire internationale d’art contemporain qui ne ressemble à aucune autre, se déroulera à Paris Halle Freyssinet dans le 13ème arrondissement du 27 au 30 mai. “La vocation de l’AAF Paris est de faire entrer l’art contemporain chez les parisiens en le rendant compréhensible et accessible. Mais l’accessibilité n’est pas qu’une question de prix, c’est un véritable état d’esprit que l’AAF défend” explique Cécile d’Aram, directrice d’AAF Paris, qui milite pour que les artistes trouvent leur public.

La soirée du 27 mai sera d’ailleurs consacrée aux jeunes talents et l’AAF invitera les artistes ayant participé au PARK ART à venir y exposer gratuitement. Tous ceux qui s’inscriront sur Facebook recevront une invitation gratuite pour l’AAFterwork du jeudi 27 mai de 18 à 21 heures.
Le militantisme et l’Art se reconnaissent enfin ! toutes les infos ici

Infos pratiques

Vente aux enchères des restes du paquebot France chez Artcurial
Live Report : La voix est libre, soir 2, Brassens nomade aux Bouffes du Nord
Claire Linda

One thought on “AAF ou Lorsque l’utopie d’André Malraux, l’Art pour Tous, se réalise …”

Commentaire(s)

  • dumont jérémy

    RDV 164 rue de la roquette paris, 75011 a 15h.

    mai 22, 2010 at 11 h 12 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *