Actu
L’historien Robert O. Paxton répond à Eric Zemmour sur Pétain

L’historien Robert O. Paxton répond à Eric Zemmour sur Pétain

08 décembre 2021 | PAR Elise Murat

Alors que Zemmour prends de l’ampleur, l’historien américain Robert Paxton, expert sur la question de Vichy, donne une interview inédite au Monde pour corriger l’absolution de Pétain faite par le candidat à la présidentielle.

Les juifs étrangers livrés pour sauver les juifs français ?

Alors qu’il se revendique fièrement d’être “Gaulliste”, Eric Zemmour n’a cessé d’affirmer sur les plateaux TV et dans ses écrits que Pétain méritait une forme de réhabilitation dans l’opinion publique . D’après lui, « Pétain a protégé les Juifs français» pendant la Shoah. En entendant ces mots le petit fils du general, Pierre de Gaulle, s’indignait récemment sur LCI : «Quand vous entendez certains personnages médiatiques d’aujourd’hui dire que Pétain a sauvé des familles juives, moi ça me choque profondément», «Ma tante et ma grand-tante ont été déportées pour des faits de Résistance». Bien que des propos pro-Pétain peuvent être considérés comme graves par certains; Zemmour joue la carte de l’expertise historique et des chiffres : 95% des juifs français auraient été épargnés grâce à Pétain. L’ancien chroniqueur base sa réflexion sur l’idée d’une préférence nationale par le maréchal, qui aurait livrer les juifs étrangers pour sauver les juifs français. Bien qu’il expose une corrélation, le lien de causalité semble laisser un trou béant dans l’ergotage du polémiste.

Robert Paxton démêle le vrai du faux

L’Américain Robert O. Paxton est l’un des historiens les plus célèbres quant à la question de la seconde guerre mondiale et s’illustre notamment en 1973 avec la publication de son livre La France de Vichy. A l’aide d’un travail conséquent de recoupe d’archives françaises et allemandes, l’ouvrage de Paxton renouvelle lors de sa parution la vision du rôle de Vichy dans la persécution juive. Très rare en interview, Paxton d’adressait au journal le Monde le 2 décembre dernier au sujet de la remise en cause de cette responsabilité par l’auteur du Suicide Français.

Comme le rappelle Paxton, la France sous Vichy c’est 90% de la population juive française restée sauve, contrairement à d’autres pays occupés comme la Belgique ou la Hollande, beaucoup plus touchées par la déportation. Pourtant, c’est aussi dès 1940 des lois d’aryanisation puis de multiples rafles comme celle du Vel d’hiv, ordonnée par Vichy; où près de 4000 enfants citoyens français sont parqués puis envoyés en Pologne, le tout administrée par les gendarmes français sans l’aide de soldats allemands.

Comment expliquer ces épargnés juifs en parallèle de la docilité du maréchal Pétain aux demandes d’Hitler ?

Grâce à une analyse limpide, l’historien nous remémore le zèle antisémite des décisions executives de Pétain, en concomitance avec la fronde soviétique mobilisant de manière importante la force Allemande, moins présente en France que ce que l’on pense. Un rappel de véracité à voir.

Visuel  : © photo libre de droits

Un vivant qui passe, l’histoire face aux témoins au Théâtre de la Bastille
Agenda cinéma de la semaine du 8 décembre
Elise Murat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture