Actu

Le Prix Médicis revient à Nathalie Azoulay

Le Prix Médicis revient à Nathalie Azoulay

06 novembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

L’excellente Nathalie Azoulay vient de remporter le très convoité Prix Médicis pour son très beau roman Titus n’aimait pas Bérénice

Le verdict est enfin tombé, le jeudi 5 novembre : le fameux prix littéraire français fondé par Gala Barbisan et Jean-Pierre Giraudoux, et qui récompense le roman le plus méritant de chaque rentrée littéraire, a été remis à la très talentueuse auteure de Une ardeur insenséeTitus n’aimait pas Bérénice est le sixième roman de l’écrivain Nathalie Azoulay, qui avait déjà fait montre de toute l’étendue de son talent dans les pointus C’est l’histoire d’une femme qui a un frère et Mère agitée. Après avoir abordé les thèmes de la maternité, elle se penche désormais sur l’amour et la fidélité en narrant l’histoire suivante :

De nos jours, une femme est quittée par Titus qui retourne auprès de sa femme, Roma, et de ses enfants. Attendant que la chagrin passe (et ça prend bien plus d’un an!), elle se plonge dans les alexandrins du Bérénice de Jean Racine et puis bientôt dans la biographie du dramaturge…

Narrée comme un roman d’éducation sentimentale et dorée à la plume fine de la spiritualité janséniste, cette folle vie à côtoyer les plus inventifs et les plus puissants de la Cour du roi Soleil est une expérience où l’âme demeure sans fond. Un beau texte sur le chagrin et la quête.

Visuel : ©DR

Le cinéma parisien mythique « La Pagode » va bientôt fermer ses portes
[Interview] Sophie Hovanessian : « Le portrait florentin est pour la première fois présenté à Paris »
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *