Actu
Le Musée national des beaux-arts du Québec choqué par le meurtre d’un de ses directeurs

Le Musée national des beaux-arts du Québec choqué par le meurtre d’un de ses directeurs

05 novembre 2020 | PAR Mahaut Adam

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, un malade mentale vêtu d’une « tenue médiévale » et armé d’un sabre japonais s’est attaqué à plusieurs personnes dans le centre-historique de Québec. Il en a tué deux et en a blessé cinq autres.

Le Québec est encore sous le choc après ce terrible drame. Le soir d’Halloween, un homme de 24ans, déguisé, a tué deux personnes au sabre et fait plusieurs blessés, dont deux sont français. Le meurtrier, souffrant de déséquilibre mental, voulait « faire le plus de victimes possible » mais n’est à priori pas « associé à un groupe terroriste » selon la police. Il n’a pas émit de résistance lors de son arrestation.

Les deux victimes sont Suzanne Clermont, coiffeuse dans la rue Saint-Jean et François Duchesne, le directeur de marketing et de communication du Musée des beaux-arts de Québec, ce qui a provoqué une vive émotion au sein du musée.

Le parlement québécois a observé une minute de silence lors de la séance de mardi pour rendre hommage aux victimes et aux blessés.

Visuel : ©Creative Common

« Cavalleria Rusticana » et « Pagliacci » dans la grande tradition d’excellence de l’Opéra de Vienne.
Mort du metteur en scène Jean-Pierre Vincent
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *