Actu
Mort du metteur en scène Jean-Pierre Vincent

Mort du metteur en scène Jean-Pierre Vincent

05 novembre 2020 | PAR Mahaut Adam

Jean-Pierre Vincent, le grand metteur en scène de théâtre, est mort cette nuit à 78 ans. Il souffrait des séquelles du COVID-19 et avait déjà reporté la création de son Antigone qui était prévu cette saison avec le Théâtre National de Strasbourg.

Né en 1942, Jean-Pierre Vincent était un ami de Patrice Chéreau et de Jérôme Deschamps qu’il rencontre au lycée Louis-le-grand et avec qui il fait ses premiers pas sur scène. Très vite, il s’intéresse à la mise en scène et fonde le Théâtre de l’Espérance avec le dramaturge Jean Jourdheuil avec qui il met en scène de nombreux auteurs allemands comme Brecht ou Grabbe.

On lui confie en 1975 la direction du Théâtre national de Strasbourg et quelques années plus tard, François Mitterand lui délègue le poste d’Administrateur général de la Comédie-Française, poste qu’il finit par abandonner en 1986 pour se consacrer à la mise en scène avec Bernard Chartreux et à l’enseignement au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris.

Puis, il succède à son ami Patrice Chéreau au théâtre des Amandiers de Nanterre,où il crée de nombreux auteurs contemporains, devenant ainsi un vrai chasseur de talents.

Enfin, il met en scène de nombreux spectacles aux théâtres nationaux comme La Colline et l’Odéon, à l’instar de son militant Iphis et Iante au TGP. Il devient membre des conseils d’administration du Festival d’Avignon et du Comité directeur du Jeune Théâtre National, en devenant ainsi une des grandes références du théâtre français.

Visuel :© Laetitia Larralde

Le Musée national des beaux-arts du Québec choqué par le meurtre d’un de ses directeurs
Le combat d’Anne Hidalgo pour la réouverture des librairies
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *