Essais
« L’Absente de tous bouquets » de Catherine Mavrikakis : Le livre de ma mère

« L’Absente de tous bouquets » de Catherine Mavrikakis : Le livre de ma mère

29 juillet 2021 | PAR Julien Coquet

Hommage à la mère récemment disparue, L’Absente de tous bouquets procède par touches et réminiscences pour dresser le portrait d’une femme complexe.

L’Absente de tous bouquets s’ouvre en opposition à la fin de Candide de Voltaire (« Il faut cultiver notre jardin. »). « Tu n’as jamais cultivé ton jardin. » déclare Catherine Mavrikakis à sa mère morte l’an passé, à 93 ans. Si le livre s’ouvre par un reproche apparent, c’est que l’auteure québécoise se révèle passionnée par les fleurs et le jardinage, citant plusieurs fois les livres de Derek Jarman sur son jardin. La métaphore est filée tout le long du livre. Pour autant, la mère n’a jamais compris l’engouement qu’il pouvait y avoir autour d’un jardin et d’une pelle.

Alternant réflexions personnelles et phrases adressées à la mère décédée, le livre avance tant bien que mal par touches et réflexions. Catherine Mavrikakis livre un véritable bouquet, ajoutant peu à peu les souvenirs s’apparentant à des fleurs. Les émotions se mélangent, telle une « DJ de la mort », et les moments de joie comme ceux de peine alternent.

« J’écris à tous que tu es morte. Ma mère est morte le 1er juin dernier. Un jour, je devrai écrire le 1er juin 2019. Le temps passera. Peut-être… en fait, je l’espère.
« Ma mère est morte », que je leur dis ou écris.
Tu ne serais pas d’accord que je me permette un tel outrage, une phrase aussi brutale pour parler de toi. Tu détestais que je dise : « Ma mère » et tu n’accepterais pas que je me résigne à ta mort en l’annonçant.
Je voudrais dire quelque chose comme : « J’ai mal… ma mère. J’ai mal » »

L’Absente de tous bouquets, Catherine Mavrikakis, Sabine Wespieser éditeur, 192 pages, 18 €

Agenda cinéma du mercredi 28 juillet
« Une histoire du cinéma français. 1940 – 1949 » de Philippe Pallin et Denis Zorgniotti : Deux périodes, deux ambiances
Julien Coquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture