Actu

Le Musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin rouvre ses portes le 25 août, venez découvrir où !

Le Musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin rouvre ses portes le 25 août, venez découvrir où !

12 juillet 2019 | PAR Caroline Condroyer

Suite  à une décision de la maire de Paris, Anne Hidalgo, le Musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin a dût fermer boutique à Montparnasse. Un choix justifié par le manque de visibilité et d’accessibilité. Les nouveau locaux se trouveront sur la place Denfert, dans le 14ème arrondissement. Un lieu symbolique, car le poste de commandement du colonel Rol-Tanguy se situe en dessous du bâtiment. Il s’agissait aussi de l’ancienne douane de la capitale. L’ouverture est prévue le 25 août pour célébrer les 75 ans de la Libération de Paris. 

A lire aussi : Emmanuelle Martinat-Dupré nous parle de l’exposition « Traits animés » au Musée de l’illustration jeunesse de Moulins

La date d’ouverture du musée n’est pas laissée au hasard. En effet le 25 août prochain, la ville de Paris fêtera les 75 ans de la libération de la ville. « Pour cette occasion la maire, Anne Hidalgo, sera présente lors de l’inauguration qui aura lieu dans l’après midi. Le public pourra accéder à l’exposition la même journée, à partir de 18h30. » déclare Sandra Madueno, contact presse du musée. Ce jour là, seulement, les visiteurs pourront découvrir gratuitement les coulisses du chantier. 

Le musée du général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin retrace la période de l’entre deux guerres à la libération de Paris le 25 août 1944. Pour ce faire, un nouveau parcours a été installé dans les locaux, place Denfert, avec une nouvelle scénographie. Des témoignages d’anciens résistants, des objets, des lettres et d’autres choses encore seront exposés pour permettre à chacun de se faire une idée sur cette période historique.

« Nous tenons beaucoup au nom de notre musée car il rend hommage au général Leclerc et à Jean Moulin qui ont été deux personnalités importantes dans la libération » rajoute madame Madueno. Des portraits de ses deux personnages seront exposés, accompagnés de ceux d’autres acteurs. Une visite, sur réservation, sera également organisée pour se rendre dans l’abri de défense passive, utilisé plus tard par le colonel Rol-Tanguy. 

Toute cette exposition est permanente. En 2020, le musée accueillera une exposition temporaire sur le thème de l’exode. 

A lire aussi : « La Seconde Guerre mondiale » de Claude QUÉTEL

Visuel : ©Wikimedia 

Chicago, foyer d’art brut : à la découverte des artistes marginaux du Midwest à la Halle Saint-Pierre
« £¥€$ », Ontroerend Goed importe son tripot de la Banque Mondiale au Festival d’Avignon
Caroline Condroyer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *