Actu
Le chantier des Halles se fait plus cher que prévu

Le chantier des Halles se fait plus cher que prévu

11 août 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Le budget du chantier des Halles de Paris dépasse le milliard d’euros ! Le Parisien fournit le détail de ces factures de plus en plus salées.

Débuté en 2001 sous la houlette de Bertrand Delanoë, le chantier du quartier des Halles de Paris dépasse aujourd’hui de près de 15% son budget initialement prévu et dépasse ainsi le milliard d’euros. Le Parisien a dévoilé dans un document interne que le coût de la rénovation des voiries souterraines a augmenté de +69%, celui du jardin de +48% et celui de la Canopée (la partie couverte par de la végétation) qui sera  de +35% : « Les voiries souterraines, encrassées par le plomb des carburants, ont nécessité une dépollution d’ampleur. Et cela a créé des retards en cascade », explique l’adjoint de Anne Hidalgo, chargé de l’urbanisme Jean-Louis Missika au Parisien.

Le jardin est justifié par un « changement d’affectation : l’arasement des buttes de l’ancien espace vert prévu dans le budget du centre commercial a été réaffecté au jardin ». Quant à la Canopée, « Il a été décidé, et c’était plus sage, d’installer les pièces de verre les plus lourdes en dehors des heures d’ouverture. Cela a multiplié les chantiers de nuit : il y en a eu une centaine » ajoute Jean-Louis Missika au Parisien.

Jean-François Legaret, maire UMP du 1er arrondissement s’est insurgé au Conseil de Paris, qualifiant le projet de « dérapage généralisé, en termes de délai, de complexité, de coût. C’est dérapage à tous les étages ». Selon Le Parisien, le bras droit d’Anne Hidalgo argumente : « Lorsque la droite dit que le budget initialement prévu était de 250 millions d’euros, c’est un mensonge par amalgame. Jean-François Legaret parle du budget de la Canopée alors que le milliard comprend l’ensemble du chantier: Canopée, jardin, mises aux normes de sécurité de la gare, voiries souterraines… ».

Un chantier énorme, financé aux deux tiers par la Ville de Paris, dont les surcoûts sont impactés par un travail de nuit considérable, ainsi qu’une « découverte de quantités considérables de plomb » indique la Mairie de Paris. Une découverte qui découle d’ un chantier de dépollution très coûteux et non prévu. La facture qui s’allonge devrait implicitement coûter aussi aux contribuables.

Un chantier rugueux puisqu’il s’attaque à la plus grande gare d’Europe, avec 1 500 trains par jour qui y passent, pour 750 000 voyageurs quotidiens, donc impossible de la fermer ne serait-ce qu’un jour. La principale porte d’entrée de Paris ne peut être fermée. La fin des travaux est prévue pour 2018, à bon entendeur…

[Live report] Kenny Barron, Wynton Marsalis et Richard Galliano à Jazz in Marciac
« Bloody Brat tome 1 » : un quotidien démoniaque
Alexander Mora-Mir

One thought on “Le chantier des Halles se fait plus cher que prévu”

Commentaire(s)

  • Le Garrec

    Legaret oublie toujours de dire que ce projet a été necessaire car ce site n’a jamais été maintenu! L’Histoire préalable à ce projet est très souvent méconnue, et oubliée…

    août 12, 2014 at 19 h 53 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *