Actu
La fermeture de la chaîne de télévision France 4, est repoussée

La fermeture de la chaîne de télévision France 4, est repoussée

05 août 2020 | PAR Loïs Rekiba

Le Ministère de la Culture autorise un an de sursis à la chaine de télévision. La fermeture de France 4 devrait donc avoir lieu à l’été 2021.

 

Le groupe France Télévisions avait planifié en 2018 la fermeture de la chaîne France 4 pour l’année 2020. La raison donnée était d’ordre économique. Il s’agissait de permettre au groupe de réaliser des économies. Si ce dimanche 9 août devait acter la disparition de France 4, la chaîne a finalement obtenu un sursis d’un an, contrairement à France Ô.

Une fermeture des ondes repoussée pour la France 4

En amont de la fermeture de France 4 prévue initialement en 2020, le groupe France Télévision avait développé sa plateforme jeunesse nommée Okoo. D’après les calculs, les économies réalisées par cette fermeture devaient s’élever au maximum à environ 20 millions d’euros par an, même si d’autres calculs se montrent davantage modérés en estimant une économie réelle de seulement quelques millions d’euros.

Rappelez-vous, une chaîne jeunesse comme France 4 avait bel et bien su tirer son épingle du jeu durant la période de confinement. C’est cette preuve d’utilité qui a orienté le choix de la ministre de la Culture,Roselyne Bachelot, de garder France 4 pour une année supplémentaire. Un média « à l’ancienne » et créatif qui n’est cependant pas épargné par la question de la concurrence audiovisuelle, face à l’émergence de nouveaux concurrents comme le géant Netflix ou encore la plateforme Disney+.

D’après les mots du communiqué rédigé par le ministère de la Culture : « Dans un contexte sanitaire qui demeure incertain, le report momentané de la fermeture d’une chaîne avec des programmes destinés à la jeunesse et pouvant servir de relais pédagogique complémentaire, apparaît souhaitable. France 4 s’est révélée un instrument essentiel de soutien à la continuité pédagogique en cette période particulière. »

Si France 4 fermera son antenne l’été prochain, le groupe France Télévisions confirme quant à lui vouloir conserver une part importante d’investissements économiques dans les programmes d’animation. Selon leur plan, il s’agirait de basculer les animés jusqu’à maintenant présent sur la 4 vers France 5 et France 3.

France Ô, la grande perdante

Cependant, la fermeture de la chaîne France Ô est quant à elle bel et bien confirmée. Pas de sursis la concernant, en raison d’une part d’audience inférieure à 0,3%. À partir du 23 août prochain, la chaîne cessera d’émettre ses programmes, celle-ci n’étant plus jugée comme une offre véritablement adaptée à la visibilité des territoires d’ Outre-mer. Une trentaine de personnalités ont d’ailleurs récemment contestées dans une tribune publiée dans Le Monde (lire notre article) pour ré-affirmer la forte identité et la place singulière qu’occupe cette chaîne dans notre paysage audiovisuel.

 

©logo de la chaîne

Fabrice Fourmanoir, l’expert des simulacres de Paul Gauguin en guerre contre les musées
Retour sur l’île des papis, des mamies et des chats de Nekomaki
Loïs Rekiba

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *