Actu
Dieudonné risque sept ans de prison ferme pour apologie du terrorisme

Dieudonné risque sept ans de prison ferme pour apologie du terrorisme

12 janvier 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le leader du Parti antisioniste, présent aux élections législatives de 2012 vient d’ajouter une corde à son arc en agrégeant une nouvelle plainte, celle d’apologie du terrorisme.

2517438697_bfba0043d4_zL’année 2015 sera peut être celle qui mettra Dieudonné en prison. Le 7 février aura lieu le délibéré du procès qui s’est tenu le 13 décembre pour injure, diffamation et apologie de crime après ses propos sur l’ex-chef du « gang des barbares », Youssouf Fofana. Il risque 200 jours de prison s’il ne peut payer l’amende. Hier, suite aux attentats qui ont fait 17 victimes à l’occasion d’un double massacre, d’abord à Charlie Hebdo puis à l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, Dieudonné a déclaré, singeant le mot de rassemblement, « Je suis Charlie », « Je me sens Charlie Coulibaly ». Amedy Coulibaly est le terroriste qui a tué quatre juifs dans un supermarché casher Porte de Vincennes. Il a également tué une policière en voulant toucher l’école juive de Montrouge. Il agissait en lien avec les frères Kouachi auteurs du massacre au sein de la rédaction de Charlie Hebdo. Une enquête a été ouverte pour apologie du terrorisme ce lundi. Le « polémiste » risque de 7 ans de prison.

Dieudonné est un fidèle des tribunaux. Cette nouvelle enquête marquera peut être sa onzième condamnation en quinze ans. Dans son bestiaire de la haine, on trouve une qualification de la mémoire de la Shoah de « pornographie mémorielle » ( 2008, 7000 euros d’amende), une diffamation auprès d’une journaliste (2009, 1000 euros d’amende, 2000 de dommages et intérêts), des propos diffamatoires à l’encontre de la Licra (2010, 5000 euros d’amende). Pour avoir accusé le chanteur Patrick Bruel de financer l’armée israélienne, l’ex humoriste a été condamné au Québec à 75 000 dollars d’amende.

Entre 2006 et 2013, ses condamnations sont reliées à son obsession antisémite. Dès 2006, il est condamné pour incitation à la haine raciale. Pour avoir déclaré « Les gros escrocs de la planète, ce sont des juifs », pour avoir singé la déportation dans une rencontre avec Robert Faurisson ou encore, pour avoir comparé les « Juifs » à des « négriers » il est condamné à 28000, 10000 et 5000 euros lors de ses différents procès. Egalement, il doit 65 000 euros à la justice depuis 2006.

Visuel : ©Créative Common

L’agenda culture de la semaine du 12 janvier 2015
Décès de Francesco Rosi
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “Dieudonné risque sept ans de prison ferme pour apologie du terrorisme”

Commentaire(s)

  • patoo

    Bande de cons !!! Déjà Dieudonné n à pas dit « je suis Charlie Coulibaly », mais « je me sens Charlie Coulibaly « , donc « Charlie » pour la liberté d expression, et à la fois « Coulibaly » puisque le gouvernement, l appareil d état (valls et ses starlettes), ainsi que la licra, l’on considéré comme un terroriste, à tel point qu’ils veulent interdire ces spectacles, perso je dis « mdr#lol ».

    janvier 14, 2015 at 9 h 30 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *